En Chine, le décalogue affiché au mur de cette église n’aura plus que 9 commandements… Le premier a été effacé par les autorités

« Tu n’auras pas d’autres dieux devant moi », le premier des 10 commandements ne peut plus figurer sur le mur de cette église. Il va à l’encontre de la politique du gouvernement de Xi Jinping.

Pour les membres de cette église, Moïse n’aura donc donné que 9 commandements. Telle est la décision des autorités chinoises du comté Luoning dans la province du Henan. Et c’est dans une église officielle reconnue par le gouvernement qu’a eu lieu ce surprenante injonction.

Le premier novembre, environ 30 fonctionnaires de « l’équipe d’inspection de patrouille centrale de contrôle religieux » inspectait une église officielle de la ville, quand un responsable s’arrêta devant le podium et désigna l’un des 10 commandements affichés au mur.

« Ceci doit être enlevé. »

Le responsable de l’église et les croyants se sont alors fermement opposés à l’élimination de l’un des commandements de la loi mosaïque.

« Ce n’est pas approprié. Ils falsifient les paroles de Dieu ! C’est résister au Seigneur ! »

Déclaration irrecevable pour le fonctionnaire.

« Xi Jinping s’oppose à cette déclaration. Qui ose ne pas coopérer ? Si quelqu’un n’est pas d’accord, qu’il se batte contre le pays. C’est une politique nationale. Vous devriez avoir une compréhension claire de la situation. Ne vous placez pas contre le gouvernement. »

Cette tentative de contrôler les églises et d’éroder peu à peu la foi et la doctrine des chrétiens, n’est que le dernier exemple d’une répression active du christianisme sous couvert de « sinisation » de la société.

Fermetures et destructions d’églises, enlèvements des croix sur les édifices, censure sur le web, interdiction de catéchisme pour les enfants, interdiction de la vente de Bibles sur internet, remplacement des symboles chrétiens par des portraits de Xi Jinping au sein même des maisons, censure au cinémaexpulsion de missionnaires, emprisonnement des ministères, tortures

En Chine, on ne compte plus les atteintes à la liberté religieuse. Dans ce pays où les chrétiens sont plus nombreux que les membres du Parti communiste, jamais la répression n’avait été aussi intense depuis Mao selon les observateurs.

Ne les oublions pas.

H.L.

Lire aussi sur le même sujet :

Face à la persécution en Chine, l’appel à « la désobéissance fidèle » du pasteur Wang Yi bouleverse et pousse à l’introspection

Bouleversant : Leur église est fermée par les autorités… Ils célèbrent le Seigneur en plein air et sont arrêtés en louant Dieu

Un pasteur et une centaine de chrétiens interpellés par la police chinoise : « La persécution est un prix digne d’être payé »

Pour Xi Jinping les religions doivent « fusionner leurs doctrines avec la culture chinoise »

Chine : Les autorités imposent la fermeture de la plus grande église protestante de Pékin

Les autorités chinoises détruisent finalement la plus grande église protestante de Pékin et envoient la facture au pasteur

Chine : Nouvelles mesures répressives ? Les chrétiens ne trouvent plus de Bibles sur les sites de ventes en ligne

En Chine, les parents chrétiens défient l’interdiction d’école du dimanche

Chine : Les chrétiens « invités » à remplacer les symboles chrétiens par des portraits du Président

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.