En Espagne, le diocèse de Valence met des oeuvres d’art en vente pour aider les plus pauvres

Antonio Cañzares, cardinal archevêque de Valence en Espagne a annoncé la création d’une fondation diocésaine « Pauperibus » pour lutter contre la pauvreté.

Dans son message de Noël, Antonio Cañzares, le cardinal archevêque de Valence avait annoncé son intention de mettre en vente les biens patrimoniaux du diocèse en faveur des pauvres. Dans une lettre publiée le 8 janvier, le pontife espagnol revient sur son projet et sur ses motivations et annonce la création d’une fondation diocésaine « Pauperibus », ce qui signifie en latin « les pauvres ».

« Pauvre avec les pauvres », l’archevêque ouvre son plaidoyer en évoquant le Christ. Lui qui est venu sur cette terre sans rien, et qui est mort « dépouillé » sur une croix.

« Pauvre avec les pauvres, il a grandi et mûri pauvre et pour les pauvres à Nazareth, au milieu du travail de Joseph qui soutenait sa famille pauvre, et que, plus tard, bien qu’il l’ait déjà dit, il l’a redit à un jeune homme qui était riche; ‘Si tu veux me suivre, vends tout, donne le aux pauvres, suis moi’. Et, pour couronner le tout, il est mort des années plus tard, dépouillé de tout, sans ses vêtements, sans ses amis, il est mort sur la croix: il est venu avec rien et est parti sans rien, sauf la compagnie de sa mère, Marie. »

Antonio Cañzares rappelle les paroles de Jésus : « fais de même » à la fin de la parabole du Bon Samaritain. C’est bien ce que le diocèse de Valence entend faire, « de même », en se dépouillant pour venir au secours des plus pauvres et des plus démunis.

« Ainsi, votre évêque, Antonio, votre pasteur et serviteur, bien qu’indigne, va se priver de biens qui ne sont ni à moi ni à vous, chers Valenciens, mais ceux des pauvres. »

« L’Église, le diocèse en tant qu’Église, appartient aux pauvres. » ajoute-t-il.

Le patrimoine de départ de la fondation diocésaine « Pauperibus » sera constitué d’ « une quarantaine de tableaux », des « tableaux variés, de valeurs variables ». D’après l’archevêque « d’autres biens seront ajoutés aux peintures » et que le tout sera exposé publiquement dans « un lieu approprié » qui sera connu et pourra être visité. Le diocèse a également annoncé que le fondation sera « ouverte à recevoir des dons de personnes et d’institutions ecclésiales et des dons d’autres personnes et institutions, civiles ou sociales ».

Pour Antonio Cañzares, avec cette initiative le diocèse de Valence marche à la suite de Jésus, il insiste sur le fait que « les bien ne ‘quittent’ pas le diocèse, ils y restent » en étant utilisés pour les plus démunis qui représentent à ses yeux « l’Eglise ».

C.P

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.