En France, sécurité renforcée dans les églises après l’attaque de Nice

Après l’attentat de Nice qui a fait trois victimes, le gouvernement a annoncé un renforcement de la surveillance des lieux de culte en France.

Le ministre de l’intérieur Gérald Darmanin, a annoncé jeudi après-midi que la sécurité autour des lieux de cultes allaient être renforcée. Une déclaration qui fait suite à l’assassinat de trois personnes jeudi 29 octobre, dans la Basilique Notre-Dame de Nice.

Quelques heures après le drame, la préfecture de Police de Paris a publié un post sur Twitter indiquant avoir « renforcé la sécurisation des lieux de culte ».

Sur son compte Twitter, le CNEF (Conseil national des évangéliques de France) a indiqué que le ministre de l’intérieur avait demandé à « tous les préfets de renforcer immédiatement la surveillance de tous les lieux de culte de France ».

L’organisation encourage les responsables des églises évangéliques de France à appliquer les directives du gouvernement.

Gerald Darmanin a annoncé lors d’une conférence de presse que c’est pas moins de 3 500 gendarmes réservistes qui vont être appelés et mis à disposition des préfets dès lundi ainsi que le même nombres de gendarmes et policiers mobiles.

Ce n’est pas la première fois que les chrétiens sont visés par le terrorisme islamiste en France. En 2016, déjà, une église catholique avait été attaquée avec l’assassinat du père Jacques Hamel alors qu’il officiait la messe.

Les autres communautés chrétiennes de France ont manifesté leur soutien et leur « compassion » à la communauté catholique, c’est notamment le cas des évangéliques du CNEF et de la Fédération baptiste de France.

C.P

Crédit image : ShapikMedia / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.