En Inde, des manifestations pour exiger la libération du prêtre et activiste Stan Swamy

Le prêtre jésuite Stan Swamy a été arrêté près de Ranchi, capitale de Jharkhand, et emprisonné pour « terrorisme maoïste ». Des manifestations pour réclamer sa libération ont été organisées dans différentes villes d’Inde. 

Le 8 octobre dernier, le père Stan Swamy a été arrêté chez lui, dans la communauté jésuite de Ranchi, par l’Agence nationale d’enquête (NIA) de l’Inde. Accusé d’avoir des liens avec des maoïstes, il a été placé en détention provisoire jusqu’au 23 octobre à Bombay.

Dans un communiqué de presse, la conférence des Jésuites d’Asie du Sud, rapporte que le prêtre « avait déjà été interrogé à plusieurs reprises pendant plus de 15 heures par la NIA en juillet et en août ».

Le jésuite est également célèbre pour être un activiste des droits humains et défenseurs des communautés minoritaires. Il s’est opposé à plusieurs politiques du gouvernement. Le communiqué indique que le père George Pattery, président de la conférence des Jésuites d’Asie du Sud, s’est exprimé dans une lettre ouverte pour prendre la défense du père Swamy :

« Nous sommes choqués et consternés de savoir que le père Stan Swamy, qui a travaillé toute sa vie pour le soulagement des opprimés et autres personnes vulnérables, a été arrêté par la NIA. »

Dans une vidéo réalisé peu de temps avant son arrestation, le prêtre octogénaire expliquait être dans la ligne de mire de la NIA depuis un certains temps. Il avait également rappelé que c’était souvent le cas des dissidents au pouvoir :

« Ce qui m’arrive n’est pas unique. De nombreux militants, avocats, écrivains, journalistes, leaders étudiants, poètes, intellectuels et autres qui défendent les droits des Adivasis, des Dalits et des marginalisés et expriment leur dissidence envers les pouvoirs au pouvoir du pays sont visés. »

Le 12 octobre, des manifestations ont eu lieu dans différentes villes d’Inde pour demander la libération de Stan Swamy qui devient la personne accusée de terrorisme la plus âgée en Inde.

New Delhi, Bengaluru, Patna, Kochi et encore Mumbai sont autant de villes où des centaines de personnes indignées se sont rassemblées pour s’opposer à l’arrestation du prêtre de 83 ans.

Une pétition condamnant l’arrestation de cet activiste des droits humains circule également sur internet.

C.P

 

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.