En Inde, les catholiques appellent à mettre fin à la violence et à la haine contre les chrétiens

Dans une lettre adressée au Premier ministre fédéral, la All India Catholic Union (AICU) appelle les autorités à agir contre les faits de violences qui ciblent les minorités religieuses, en particulier les chrétiens et les musulmans, en Inde. 

Alors qu’en Inde, « les attaques contre les chrétiens se multiplient et de plus en plus d’États imposent des lois anti-conversion », comme le révèle l’organisation britannique Release International, le principal groupe de laïcs catholiques du pays appelle les autorités à agir.

L’Agence Fides rapporte que la « All India Catholic Union » (AICU) a en effet écrit au gouvernement fédéral et aux gouvernements des différents États pour les exhorter à prendre des mesures urgentes contre la campagne de haine et de persécution qui cible les minorités religieuses, en particulier les musulmans et les chrétiens, dans le pays.

L’organisation centenaire se dit « profondément troublée par la haine contre les minorités religieuses qui, ces derniers mois, a fait éruption comme autant de volcans dans la mer de l’harmonie religieuse en Inde ».

Selon le président national de l’AICU, si la haine « n’est pas contrôlée maintenant », elle « pourrait causer des dommages incalculables à la paix nationale ».

« Elle est allée bien au-delà de la polarisation par le biais des soi-disant ‘lois sur la liberté de religion’ qui criminalisent les mariages interconfessionnels sous prétexte de freiner les conversions, effectuées par la force ou la tromperie », souligne-t-il.

« Au fil des siècles, des civilisations anciennes comme l’Inde ont surmonté des périodes de violence pour devenir des leaders de la paix et du développement », poursuit le président qui estime qu’il faut « tirer les leçons des erreurs commises par d’autres nations, qui ont ruiné leur économie et leur tissu social et les ont menées au bord du gouffre ».

« Les dirigeants politiques et religieux doivent agir ensemble pour renforcer la paix et l’amitié. Ils ne peuvent pas détourner le regard de leurs responsabilités. L’Union catholique s’engage à œuvrer pour la paix, l’harmonie entre les groupes religieux et sociaux et l’intégrité et le progrès de notre pays », conclut-il.

Ce n’est pas la première fois que l’AICU, ainsi que d’autres groupes chrétiens, dénoncent les lois anti-conversion en Inde qui entendent freiner les conversions religieuses par la force et qui restreignent les droits des minorités religieuses.

L’organisation catholique a indiqué qu’elle allait déposer des recours juridiques contre ces lois qui vont « à l’encontre de la lettre et de l’esprit de la Constitution et déclenchent des violences ciblées ».

L’Inde est classée 10e dans l’Index Mondial de Persécution des Chrétiens 2022 de Portes Ouvertes. L’ONG indique que depuis 2014, « la persécution contre les chrétiens a considérablement augmenté » et qu’ils subissent « de graves violences ».

Camille Westphal Perrier

Crédit image : Shutterstock.com / Zvonimir Atletic

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.