En Inde, les dirigeants catholiques appellent le gouvernement à mettre fin aux attaques contre les minorités religieuses

Le comité de travail de l’Union catholique de l’Inde, la plus ancienne organisation catholique du pays, a exprimé  sa préoccupation face à l’augmentation de la violence contre les minorités religieuses.

UCA News rapporte que dans un communiqué de presse publié le 4 juillet, l’Union catholique de l’Inde (ACIU) a appelé le gouvernement à protéger les minorités religieuses et à mettre fin aux attaques qui les ciblent.

L’ACIU affirme être particulièrement préoccupée « par la haine et la violence ciblées contre les musulmans des îles Maldives » et mentionne également « la persécution de petites communautés chrétiennes rurales dans plusieurs États ».

« Les communautés chrétiennes ont connu une augmentation drastique des persécutions organisées et systématiques à leur encontre dans le but de les déracine » déclare l’AICU qui décrit ensuite les attaques répétées contre les églises et le clergé ainsi que l’ostracisme social que connaissent les communautés chrétiennes.

Alors que la nation approche des 75 ans de son indépendance de la domination coloniale, les catholiques de l’ACIU pointe le « défi de taille » auquel font face « les communautés religieuses et ethniques », les « Dalits » et les « femmes » qui est « de protéger leurs droits humains et leurs libertés civiles, inscrits dans la constitution et dans les traités des Nations Unies ».

L’organisation dénonce « la complicité de la police dans la haine et la violence ciblées » ainsi que « le sentiment général d’impunité affiché par les groupes politiques et les acteurs non étatiques ». Elle s’attaque également au « recours aux organismes d’application de la loi » qui est utilisé pour étouffer « totalement toutes les voix dissidentes » et rappelle que « les appels plaintifs à l’aide » sont passés « inaperçus ».

Les catholiques s’attaquent également aux modifications de plusieurs lois touchant directement aux droits des minorités religieuses, « sans consultation des représentants de toutes les confessions ».

Depuis que le Bharatiya Janata Party (BJP) a pris le contrôle du gouvernement fédéral indien en 2014, les attaques contre les minorités religieuses, y compris les chrétiens, n’ont cessé d’augmenter rappelle International Christian Concern. L’ACIU évoque la mise en place depuis cette date, d’un « nouveau récit » qui fait « l’amalgame du nationalisme avec l’identité religieuse » sous la devise « Une nation, une culture, un peuple ».

Un fonctionnement qui « aliène et isole automatiquement les minorités » et exclut les autres religions de l’histoire collective sous couvert de patriotisme.

« Les chrétiens partagent un héritage commun, une histoire collective avec leurs compatriotes indiens et ont beaucoup contribué au développement social et éducatif du pays » déclare l’organisation catholique qui appelle les congrégations religieuses à travailler en étroite collaboration pour « surveiller de près les développements qui ont un impact sur les minorités religieuses ».

Camille Westphal Perrier

Crédit image : RAMNIKLAL MODI / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.