En Inde, les extrémistes hindous ont terrorisé les chrétiens à Noël

Chrétiens attaqués et enfants menacés, les fêtes de noël ont été douloureuses en Inde.

En Inde, on assiste depuis les 10 dernières années à une « détérioration des conditions des minorités religieuses en raison d’une campagne à multiples facettes par des groupes nationalistes hindous ». Mais au cours des fêtes de Noël, les chrétiens ont subi des assauts répétés d’une violence extrême, allant jusqu’à cibler les enfants des écoles du dimanche.

Selon la Commission pour la Liberté Religieuse (RLC) de la communauté évangélique d’Inde (EFI), 18 incidents sont à déplorer pour la seule période de noël. Le révérend Vijayesh Lal, secrétaire général de l’EFI et directeur national du RLC s’exprimait ainsi :

« La fréquence des attaques et leur intensité ont augmenté ces dernières années. »

Des chrétiens en soins intensifs

Morning Star News rapporte les faits de l’une de ces attaques. Alors que les chrétiens d’une communauté s’étaient rassemblés pour noël, 20 hommes masqués sont entrés dans l’église aux cris de « Jai Bhawani, Jai Shiva », armés de toutes sortes d’armes tranchantes : couteaux, épées, tiges en fer, bouteilles en verre, pierres… 7 chrétiens sont en soins intensifs. D’autres sont blessés et ont dû être opérés.

« Dès qu’ils sont entrés, ils ont commencé à lancer des bouteilles de bière vides et des pierres sur la congrégation. Alors qu’ils s’avançaient, ils nous ont attaqués avec des épées, des tiges de fer et des couteaux sans merci, hommes et femmes. »

Des bus d’enfants attaqués

Dans l’État d’Uttarakhand, une trentaine de jeunes hindous ont attaqué des bus qui transportaient 200 enfants des bidonvilles de Haridwar, vers un programme de Noël. Les pasteurs ont été accusés de conversions forcées et d’abus sexuels. L’un deux, Kashyap, s’occupe pourtant de ces enfants depuis 10 ans sans avoir connu de difficulté.

« Jamais un problème de cette nature ne s’est posé au cours des dernières années. Je ne savais pas que faire assister les enfants à un programme de Noël était un tel crime. »

Une école du dimanche pillée

Dans l’État de Tamil Nadu, c’est une école du dimanche qui a été pillée. Une foule de 300 extrémistes musulmans est arrivée alors que les enfants étaient réunis. Ils ont détruit les bibles, les livres de chants et d’activités et ont menacé les enfants. Le pasteur Selva Raj raconte :

« Ils ont effrayé les enfants en leur disant qu’ils seraient battus s’ils étaient encore vus dans les locaux de l’église. »

Sur place, les chrétiens dénoncent la propagande anti-chrétienne faite dans les médias et la complicité de la police.

La rédaction

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.