Inde : un intouchable pasteur d’une église de 2000 membres dans les montagnes du Rajasthan

Il y aurait environ 25 à 60 millions de chrétiens dans le pays, dont la plupart sont catholiques, alors qu’environ 1 milliard d’Indiens sont hindous. On observe actuellement dans ce pays, une croissance des églises accueillant des fidèles de tous les horizons de cette société unique au monde. Mais le ministère le plus surprenant est peut-être celui de Bhagwana, une dhalit ou intouchable, cultivateur et pasteur d’une congrégation de 2000 personnes.

Bhagwana, père de 5 enfants, assure sa subsistance et celle de sa famille en cultivant le maïs et en élevant des chèvres sur les collines du Rajasthan, le plus grand état de l’Inde. La particularité de Bhagwana est de réunir tous les dimanches dans son église, un auditoire de 2000 personnes.

Un article de Christianity Today, lui a récemment été consacré, décrivant cette église d’une seule pièce, aux fenêtres bleues et gaies. Les agriculteurs locaux s’y réunissent chaque dimanche, en se relayant pour ne jamais laisser les troupeaux seuls. Les fissures sur les murs extérieurs de l’église sont une fierté pour Bhagwana car elles témoignent des trois agrandissements successifs du bâtiment.

Des milliers de drapeaux colorés ornent l’intérieur de l’église au toit de tôle ondulée. Toutes ces couleurs sont là dans un objectif bien précis :

« Pour la joie !… »

Pour le pasteur aux pieds nus, la joie doit être au coeur de l’église.

« Les gens doivent sentir que c’est la place de Dieu. »

Une autre église indienne dans la ville d’Hyderabad, accueille 35 000 personnes lors des 5 services bondés du dimanche matin. Le « Temple du Calvaire » est surnommé la « plus grande église de l’Inde ». Son pasteur Satish Kumar souhaite changer l’opinion des chrétiens du monde sur la place des chrétiens en Inde :

« Beaucoup d’américains pensent que rien ne se passe parmi les chrétiens en Inde… Nous devons changer cette opinion. »

En août, l’Alliance évangélique de l’Inde avait publié un rapport documentant une augmentation des cas de persécution des chrétiens pour la première moitié de 2016. Le rapport identifiait 134 « incidents de violence » dans les six premiers mois de l’année, alors qu’ils n’étaient que de 147 en 2014 et 177 en 2015.

Mais, alors que le monde considère la persécution religieuse comme le défi majeur des églises indiennes, les représentants des églises pensent que leur défi le plus grand est plutôt « la formation des pasteurs pour répondre à la croissance de l’église ».

La rédaction

Source : Gospel Herald

Image : Flickr CC

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?