En Irak, l’inauguration d’un couvent est un signe que « le christianisme peut s’épanouir dans les plaines de Ninive »

« Nous, chrétiens en Irak, avons une blessure profonde, cette blessure doit être guérie par la foi. Nous devons avoir la foi pour reconstruire le village, et vous êtes un signe de cette foi. »

A Batnaya, un village irakien de la plaine de Ninive dévasté sous l’occupation islamique, le couvent des Soeurs Dominicaines a été inauguré. Pour Paul Thabet d’Alqosh, l’archevêque chaldéen, « la présence des religieuses dans ce village est un signe d’encouragement pour tous les gens du village à revenir aussi… »

« Nous, chrétiens en Irak, avons une blessure profonde, cette blessure doit être guérie par la foi. Nous devons avoir la foi pour reconstruire le village, et vous êtes un signe de cette foi. »

L’organisation Aide à l’Eglise en Détresse a participé au financement de cette reconstruction. Sa directrice nationale pour le Royaume-Uni, le Dr Caroline Hull, affirme que « le nouveau couvent des sœurs est un signe que le christianisme peut s’épanouir et avoir un avenir dans les plaines de Ninive ».

« En visitant l’Irak, j’ai vu la souffrance de ceux qui ont été chassés de leurs villages par des extrémistes armés – c’est pourquoi il est vital que nous continuions à aider ceux qui veulent retourner dans leurs villages à le faire. Batnaya est devenue une ville fantôme après le départ de Daech et certains se sont demandé si elle revivrait un jour – mais le nouveau couvent des sœurs est un signe que le christianisme peut s’épanouir et avoir un avenir dans les plaines de Ninive. »

Le village de Batnaya avait été complètement dévasté par les forces de la coalition pour en déloger les djihadistes. En mai 2018, un chrétien, Deacon Marcus, s’était fait le témoin de cette désolation.

« Visite du village chrétien de Batnaya, un village du nord de l’Irak pas trop loin de Mossoul. Le village a été pris par l’Etat islamique il y a quelques années et a été pratiquement détruit par des frappes aériennes. En conséquence, de nombreux habitants ne peuvent pas rentrer et restent déplacés. »

En 2019, suite à une levée de fonds de la Conférence épiscopale catholique hongroise, la rénovation du village de Batnaya avait commencé.

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.