En Iran, 1 an de prison pour 3 chrétiens reconnus coupables de « propagande contre l’État par la promotion du christianisme »

La décision du tribunal a été confirmée par la quatrième chambre de la cour d’appel de Bushehr.

En juin 2020, Habib Heyda et deux frères, Sam et Sasan Khosravi avaient été reconnus coupables de « propagande contre l’État par la promotion du christianisme » en vertu de l’article 500 du code pénal iranien. Ces trois chrétiens convertis avaient donc été condamné à une année d’emprisonnement assortie d’une interdiction de travailler et d’une amende.

Tous avaient fait appel de cette condamnation, mais la quatrième chambre de la cour d’appel de Bushehr vient de confirmer cette peine.

En octobre 2020, Sam Khosravi et son épouse Maryam avaient déjà été déclarés inaptes à la garde de leur fille adoptive, Lydia. L’enfant était considérée comme étant née musulmane, elle avait été séparée d’eux malgré le « lien émotionnel intense » reconnu entre eux par le tribunal. Une décision confirmée en appel.

L’organisation de défense de la liberté religieuse des chrétiens Middle East Concern appelle à la prière.

M.C.

Crédit image : Inspired By Maps / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.