En Israël, des leaders chrétiens, musulmans et juifs appellent à la paix en Ukraine

Lundi 21 mars, plusieurs dizaine de représentants religieux chrétiens, musulmans et juifs se sont rassemblés devant la cathédrale russe orthodoxe de Jérusalem. Plaidant en faveur de la paix en Ukraine, ils ont appelé le patriarche Kirill à faire son possible pour mettre un terme à la guerre. 

L’agence Fides rapporte qu’à l’initiative du Centre interconfessionnel pour le développement durable (ICSD) et de l’Institut interconfessionnel Elijah, plusieurs dizaines de leaders chrétiens, musulmans et juifs se sont réunis devant la cathédrale orthodoxe russe de la Sainte Trinité à Jérusalem, lundi 21 mars.

Les représentants des différents cultes étaient rassemblés dans une démarche d’unité pour appeler à la fin de la guerre en Ukraine. Ils ont également interpellé le patriarche russe Kirill afin qu’il use de son influence pour inciter le président Poutine à cesser les combats.

« C’est un moment où les chefs religieux doivent lever l’étendard de la paix et faire tout ce qui est en leur pouvoir pour la promouvoir » a déclaré le Rabbin Yonatan Neril, directeur du ICSD lors de cet événement.

Le patriarche latin de Jérusalem, Mgr Pierbattista Pizzaballa a lui affirmé n’être « contre personne », tout en soulignant que  » les images que nous voyons dans les médias sont terribles et ne sont pas justifiables ». « Nous devons exprimé notre solidarité », a-t-il ajouté.

De son côté, le représentant des Druzes en Israël, Shaykh Mowafaq Tarīf, a rappelé que « la vie que Dieu nous a donnée est une chose sainte ». « Nous voyons dans le meurtre de ces personnes le meurtre même de Jésus-Christ », a-t-il poursuivi avant de déclarer que les croyants doivent unir leurs voix « pour que les dirigeants du monde se réveillent et mettent un terme à cette guerre et à ce bain de sang ».

Un conflit qui oppose les chrétiens « les uns aux autres »

À l’issue de cette rencontre, une lettre signée par 150 chrétiens, juifs et musulmans du monde entier a été accrochée aux murs de la cathédrale orthodoxe russe de la Sainte Trinité dans un geste symbolique.

Cette missive avait été envoyée le 6 mars au patriarche russe orthodoxe Kirill pour l’exhorter à discuter avec le président russe, Vladimir Poutine, et l’inciter à mettre un terme à la guerre.

Vatican News rapporte des extraits de ce courrier dans lequel les représentants religieux se disent notamment « attristés de voir les combats, qui opposent principalement les chrétiens orthodoxes les uns aux autres ». Un conflit qui « a déjà entraîné une perte importante de vies humaines, tant chez les combattants que chez les civils ».

Ils alertent également sur le « risque de destruction beaucoup plus large au-delà de l’Ukraine, dont la menace très réelle d’un accident nucléaire et d’un conflit plus large entre puissances nucléaires ».

Camille Westphal Perrier

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.