En Israël, une église byzantine dédiée à un martyr mystérieux étonne les archéologues par sa taille et sa préservation

« Cette église surpasse de loin la plupart des autres, par sa taille, sa préservation et son association à un martyr. […] Ce site est phénoménal. »

Il y a 1500 ans, à Beit Shemesh, à une trentaine de kilomètres de Jérusalem, une église byzantine fut construite en l’honneur d’un martyr. Depuis 3 ans, plus de 5000 jeunes israéliens se sont succédés pour mener, avec les Autorités des Antiquités Israéliennes, des fouilles, et ainsi dévoiler l’ampleur de la découverte archéologique. Leurs découvertes sont actuellement exposées au Bible Lands Museum de Jérusalem.

Benjamin Storchan est le directeur des fouilles. Il parle d’une « découverte exceptionnelle ». L’église de Beit Shemesh, grande de 1500 mètres carrés, comporte des « éléments architecturaux typiques de l’époque byzantine ». Une inscription indique que l’église est dédiée à un martyr, dont on ne connait pas le nom.

« Cette église surpasse de loin la plupart des autres, par sa taille, sa préservation et son association à un martyr. […] Ce site est phénoménal. »

Le musée où les découvertes sont exposées décrit le bâtiment.

« L’église du glorieux martyr a été construite dans un plan basilical – un hall central principal flanqué de deux allées. Les visiteurs de l’église entraient par une cour intérieure (atrium) et un large couloir (narthex) qui marquaient la transition des domaines séculaires aux domaines sacrés. Le foyer liturgique de l’église (choeur) a été construit comme une niche semi-circulaire (abside) à l’extrémité est où la table de l’autel se trouvait au centre d’une plate-forme surélevée (bema). »

Sur le site, de multiples découvertes témoignent de la richesse et de l’importance du lieu : poteaux en marbre, treillis sculptés à la main, murs et escaliers de la crypte recouverts de marbre, sols en mosaïque, centaines de lampes à huile ainsi qu’un font baptismal unique en forme de croix.

À l’époque byzantine, les lieux consacrés aux martyrs étaient considérés comme des lieux saints et devenaient des lieux de pèlerinage. Ainsi le site est conçu autour d’un double escalier menant à la crypte, où étaient exposées les reliques du martyr, qui permettait aux visiteurs de venir en nombre. Autre indice qui témoigne de l’importance du site, la construction de l’édifice a en outre été permise par une donation de l’Empereur Tibère II.

Selon Associated Press, l’église est restée un lieu de pèlerinage jusqu’à l’instauration du califat musulman au 9ème siècle.

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.