En Ouganda, un imam devenu chrétien est tué par la foule « bouleversée » par sa conversion

« Selon plusieurs témoins, la communauté musulmane locale était bouleversée que Yusuf ait quitté l’islam et soit devenu chrétien. Yusuf a été violemment battu et laissé inconscient. »

Yusuf Kintu était l’imam de la mosquée de l’île de Dolwe en Ouganda. Le 7 décembre dernier, soit une semaine après qu’il soit devenu chrétien, il a été tué par une foule de musulmans, « bouleversés » par sa conversion.

Le pasteur Andrew Nyanma, de Dolwe, explique, dans des propos repris par International Christian Concern, avoir eu plusieurs conversations avec lui. Mais au cours de l’une d’elle, Yusuf lui a demandé de « lui expliquer pourquoi Christ est le seul chemin vers le Père », puis il « s’est repenti de ses péchés et s’est engagé à suivre Christ ».

Trois jours après sa conversion, sa femme l’a quitté. Elle est partie avec ses deux plus jeunes enfants, laissant les deux aînés avec leur père.

Un partenaire de la CPI explique :

« Selon plusieurs témoins, la communauté musulmane locale était bouleversée que Yusuf ait quitté l’islam et soit devenu chrétien. Yusuf a été violemment battu et laissé inconscient. Son fils aîné et sa fille n’ont pas pu l’aider immédiatement. Le matin, c’est le pasteur Andrew qui est arrivé et l’a emmené à l’hôpital. »

Mais Yusuf est décédé des suites de ses blessures.

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.