Enlevé par des Peuls, un chrétien raconte sur Twitter sa libération suite au paiement d’une rançon

« Nous avons escaladé des montagnes, marché dans des vallées la nuit, j’ai failli tomber d’une falaise, mais ils s’en moquaient toujours, ils disaient que c’était gagnant-gagnant car ils vendraient mes organes si je tombais et mourais… »

Sur Twitter, un certain @joelmaiwada a raconté sur Twitter avoir été enlevé par des Peuls au Nigeria et avoir été libéré suite au paiement d’une rançon de plus de 21 000 euros. Son témoignage a été repris par l’organisation International Christian Concern.

Son véhicule a été pris dans une embuscade le 9 janvier dernier, à Jos, au Nigeria. Un assaillant peul a frappé son frère, qui conduisait le véhicule, au niveau de la tête avec un bâton. Le chrétien qui témoigne explique avoir tenté de fuir dans une zone marécageuse avant d’être rattrapé par les assaillants.

« Alors ils ont commencé à me frapper avec leurs crosses de pistolet et leurs bâtons, m’ont poussé vers la voiture et ils ont commencé à me voler, pendant ce temps, mon frère et ma nièce se sont cachés quelque part quand les terroristes étaient après moi, et sont ensuite sortis pour se joindre à moi pour plaider notre cause. »

Les hommes se sont alors mis à battre le chauffeur, le laissant pour mort. Le chrétien a supplié les assaillants de laisser partir sa nièce. Après s’être disputés entre eux, ils l’ont laissée partir.

Les assaillants ont alors demandé à Joel Maiwada s’il était chrétien.

« Ensuite, ils m’ont demandé ‘es-tu musulman ou chrétien ?’ En langue haoussa et je leur ai dit que j’étais chrétien, puis ils ont dit ‘tue s entre nos mains’, et ils ont intensifié les coups… »

L’homme dit avoir ensuite marché avec ses assaillants de 19h30 à 4h du matin.

« Nous avons escaladé des montagnes, marché dans des vallées la nuit, j’ai failli tomber d’une falaise, mais ils s’en moquaient toujours, ils disaient que c’était gagnant-gagnant car ils vendraient mes organes si je tombais et mourais… »

L’homme a ensuite été gardé dans une grotte, dans laquelle il dit avoir vu des ossements humains. Il a été empêché de dormir.

« Si je fermais les yeux, ils utiliseraient un pistolet pour me frapper à la tête, je saignais et ils s’en fichent. Nous étions au sommet de la montagne et il faisait extrêmement froid, je tremblais et tout ce qu’ils aiment faire à part la fête, c’est me battre. »

Les assaillants réclamaient une rançon de 10 millions de nairas, soit plus de 21 000 euros, pour sa libération. L’homme explique avoir fait ses « dernières prières », alors que les assaillants avaient déjà prévu de vendre ses organes.

Joel Maiwada a finalement pu être libéré. Sa famille a pu réunir le montant de la rançon.

« Je remercie Dieu d’être venu pour moi. »

Après être resté silencieux dans un premier temps, le chrétien a fait le choix de témoigner pour sensibiliser chacun sur cette situation.

M.C.

Crédit image : Shutterstock / Tayvay

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.