Entretien avec Paul Olivier Pluquet

Paul Olivier Pluquet est auteur-compositeur-interprète. Son désir est d’annoncer l’Évangile là où il n’a jamais été annoncé, selon la parole de Paul dans l’épitre aux Romains. C’est ainsi que depuis son premier album en 1992, il n’a de cesse de partager l’Évangile au travers de ses textes et de ses mélodies. Paul Olivier a accepté de répondre aux questions de la rédaction d’Info Chrétienne, et nous le remercions pour sa sincérité. Merci de nous avoir permis de découvrir ainsi ton parcours et quelques-unes de ses étapes.

  • Peux-tu nous raconter ta rencontre avec Jésus ?

J’avais 6 ou 7 ans quand mes parents ont pour la première fois entendu le message de l’Évangile par l’intermédiaire de notre voisin (Pasteur). Ils ont eu la bonne idée de me laisser faire mon propre cheminement très jeune. De ce fait, j’ai découvert par moi-même, par une réelle révélation et la manifestation du St-Esprit, l’amour de Dieu pour moi. J’ai réalisé oh combien je devais donner ma vie à Jésus pour la réussir. Cette démarche s’est faite très naturellement en voyant dans la vie de mes parents et de ceux qui m’entouraient, un changement miraculeux de jour en jour.

Oui, c’est la plus belle des rencontres, mais je dirais la plus merveilleuse des révélations : se savoir aimer de Dieu, ce qui m’a donné cette assurance qui ne m’a jamais quitté depuis ce jour glorieux.

  • Quel a été le déclic qui a marqué le début de ton ministère ?

C’est Christ qui donne vie à vos rêves ouvrent les portes, pour nous permettre de les vivre pleinement
C’est tellement étrange, même parfois teinté d’humour. La première fois où je me suis présenté sur scène, j’ai vécu un moment de grande solitude, On m’avait invité à chanter dans une église les premiers chants de mon répertoire. Au bout du 2ème chant, le pasteur s’est levé et m’a gentiment demandé de retourner à ma place. J’étais désespéré… Mais j’ai fait dans la même soirée, des rencontres décisives qui m’ont permis de commencer à servir Dieu par la composition et l’interprétation. Je me suis retrouvé rapidement dans un studio d’enregistrement quelques mois plus tard avec mes propres compositions, en enregistrant mon 1er album. Un petit encouragement à tous ceux qui vivent des débuts difficiles : c’est Christ qui donne vit à vos rêves, ouvrent les portes, pour nous permettre de les vivre pleinement.

  • La vie est parfois soumise aux épreuves. Serais-tu d’accord d’en partager une avec nous, et surtout de nous faire découvrir de quelle manière tu l’as surmontée avec la grâce de Dieu ?

Mais c’était sans compter sur sa fidélité et sa main qui relève et restaureBien souvent les épreuves les plus douloureuses sont dues à la séparation des valeurs et fondements auxquels nous sommes le plus attachés. Après 4 ans de mariage et la naissance de 2 merveilleuses petites filles, notre couple est parti en éclat avec une séparation douloureuse inévitable. Ce moment terrible est arrivé en pleine réalisation de mon 3ème album « Logos ». Au cœur de la tempête, j’ai décidé d’arrêter mon service pour le Seigneur. Mais c’était sans compter sur sa fidélité et sa main qui relève et restaure. Oui j’avais tout perdu…Mais il a été fidèle et m’a redonné, à sa façon, tout ce que j’avais perdu. Il m’a relevé, il m’a restauré.

Quelle grâce ! Depuis je vis constamment avec cette reconnaissance. Oui tout est « Grâce sur Grâce ». Cette étape m’a permis de grandir, d’être plus compatissant et d’avantage à l’écoute de ceux qui traversent des tempêtes personnelles..

  • Quel est le projet ou la réalisation dont tu es le plus fier ?

Sans hésiter, la réalisation dont je suis le plus fier n’a rien d’artistique… Ma plus belle réalisation se trouve au sein de ma famille avec mon épouse et mes 4 enfants. J’ai écrit plus de 70 chansons… « ce sont un peu également mes bébés ». Je suis fier de réaliser que dans nos faiblesses, il est capable de faire naître en nous des textes et des mélodies, qui deviennent des sources de bénédictions pour ceux qui prennent la peine de nous écouter.

Quelle est la plus grande leçon que tu as apprise au travers de ton ministère ?

L’humilité !!! Servir Dieu est un privilège.

À chaque fois que je rentre sur scène, je réalise combien tout est grâce de sa partNous sommes toujours tentés, lorsque l’on devient un personnage public, de redonner à notre chair ce dont elle se régale le plus : « L’orgueil ». Une victoire de la musique, un concours de chant gagné, un titre qui fonctionne bien en radio… Et très vite notre « vieille nature » reprend le dessus. Alors à chaque fois que je rentre sur scène, je réalise combien tout est grâce de sa part, et si je peux, en toute humilité, être celui par lequel Dieu se révèle parmi l’auditoire, alors toute la gloire lui revienne, que ce soit par le chant ou la prédication de l’Évangile.

Partager cette image sur Facebook

  • Et si c’était à refaire ! Que changerais-tu ?

Je dois d’avantage me reposer sur le « Tout est possible » de Dieu
Mon nez !!! Non c’est une blague… Je changerais cette mauvaise habitude de dépendre des autres et de leur aval pour avancer. Malgré les apparences, je manque parfois de confiance en moi. Tu vas me dire mais « il faut que tu aies d’avantage confiance en Dieu ? ». Tu as tout à fait raison, je dois encore grandir dans ce domaine et moins dépendre des leviers humains. Je dois d’avantage me reposer sur le « Tout est possible » de Dieu.

  • Quelle est la personne qui a eu un rôle majeur tout au long de ton parcours ?

Des rencontres, des visages et des noms me reviennent en tête au moment où tu me poses cette question. Mais un artiste chrétien a été déclencheur pour mon ministère. C’est un chanteur d’Afrique du Sud « Trevor Sampson », que j’ai vu sur scène alors que j’avais 18 ans. J’ai su, en le voyant, que mon appel était là : sur scène au milieu d’hommes et femmes ignorant tout de l’amour de Dieu pour eux. Je suis heureux, car j’ai eu l’occasion de lui dire il y quelques mois !

  • As-tu des modèles, des mentors, des personnes qui te poussent à aller de l’avant et à devenir meilleur ?

Il y a quelques années j’ai lu le livre de l’auteur-compositeur Keith Green, « Sans compromis ». Ce livre à bouleversé ma vie. En plus d’être un artiste de grand talent, il a tout au long de sa courte vie, proclamé sa foi, dans sa vie privée et sur scène. J’ai toujours été admiratif de son humilité et du refus à ce que la gloire soit attribuée à quelqu’un d’autre qu’à son Sauveur. Il finissait certain de ses concerts à genoux sous son piano, pour que son public ne rende Gloire qu’à Christ.

  • Quel est le personnage biblique qui est une source d’inspiration pour toi ? Et pourquoi ?

Sans aucun doute Joseph ! Je suis un peu comme lui, un doux rêveur. Il n’a jamais laissé son cœur être envahi par l’amertume, malgré la trahison, les mensonges et les accusations de ses proches. Il a toujours cru en ses rêves, même les plus fous. Son histoire nous prouve qu’il a bien eu raison !

  • Quel conseil pourrais-tu donner à celles et ceux qui souhaitent se lancer dans la même voie que toi ?

Croyez en votre potentiel, aux dons que Dieu vous a donnésMa réponse est un peu «bateau», mais elle se trouve dans la réponse précédente. Croyez en votre potentiel, aux dons que Dieu vous a donnés. Vous serez souvent incompris. Le doute viendra vous envahir. Bien souvent la tentation de tout abandonner viendra … Mais c’est à ce moment là, si vous gardez les yeux fixés sur votre source d’inspiration, que les portes s’ouvriront et que Dieu manifestera sa Gloire à travers vous.

  • Comment perçois-tu tes prochaines années dans le ministère ? Quel est le ou quels sont les projets qui te tiennent à cœur ?

Comme je vous l’ai dit je suis un rêveur, et des projets je n’en n’ai pas qu’un ! Alors en voici quelques-uns : Un concept « chants de louanges et message d’exhortation » qui vous donne la pêche dès le matin, destiné au réseaux sociaux, web, radios…

Je travaille en parallèle sur de nouvelles compositions de proclamation, avec lesquelles je continuerai d’annoncer l’Évangile là où il n’a jamais été prêché, comme avec les 4 albums précédents.

  • L’actualité est souvent troublée et triste. Chrétiens persécutés, société à la dérive, catastrophes naturelles, changements éthiques majeurs… Quelle est ta position face à ces événements ? Es-tu plutôt engagé, veilleur attentif, lanceur d’alerte, intercesseur ?…

Mon espoir est de savoir que Christ aura le dernier mot et qu’il revient bientôt. Il a vaincu la mort, et là où le péché abonde, sa grâce surabondeLa plupart de mes compositions traitent de ses sujets. Je ne suis qu’un « poteau indicateur » vers celui qui peut sauver ce monde par son amour et qui reste l’unique solution pour le monde d’aujourd’hui. Je suis attentif, en tant que chrétien, et parfois troublé par tout ce qui bouleverse notre monde. Mais ces choses doivent arriver : « C’est écrit ». Mon espoir est de savoir que Christ aura le dernier mot et qu’il revient bientôt. Il a vaincu la mort, et là où le péché abonde, sa grâce surabonde. Je prie pour qu’une nouvelle génération se lève et proclame sans honte, sans compromis, avec foi et compassion  que Christ est Sauveur et Seigneur, et que nul ne peux venir au Père que par Lui. Que Dieu vous garde et vous bénisse. Merci à infochretienne.com pour leur merveilleux travail d’informations mais aussi auprès des artistes chrétiens de notre beau pays de France.

Partager cette image sur Facebook

Merci à toi Paul Olivier, pour ta sincérité, ton ouverture et ta confiance. Que le Seigneur te bénisse tout au long de ton parcours et de ton ministère.

La rédaction

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.