Esclavage moderne : la lente reconstruction des victimes

45,8 millions de personnes soumises à l’esclavage moderne dans le monde, parfois dès l’âge de 6 ans. Naomi’s house a décidé de s’occuper de leurs besoins physiques, psychologiques et spirituels.

On estime qu’il y a plus d’esclaves aujourd’hui qu’à aucun autre moment de l’histoire. Nous ne pouvons ignorer cette réalité tragique. On se souvient de Joy, Apple, Rosa, des chrétiens de Corée du Nord, des esclaves de Daech… et de tant d’autres. Simone Halpin a été choquée du trafic d’êtres humains dans les rues de Chicago. Pour répondre à ce phénomène, elle fonde Naomi’s house.

“J’ai d’abord vu et expérimenté le trafic d’êtres humains dans les rues de Chicago. C’était en 2011, j’ai participé à une évangélisation de rue. J’ai rencontré des femmes et des jeunes filles qui étaient obligées de vendre leur corps. Cela m’a changé à jamais et m’a conduite à ouvrir une maison pour ces femmes qui avaient été exploitées sexuellement. 5 ans plus tard, Naomi’s house ouvrait. Nous avons accueilli notre premier résident en décembre 2016.”

Naomi’s house apporte de l’espoir à toutes ces femmes.

“Nous croyons que chacune de ces femmes est la mieux placée pour prendre soin d’elle. Une équipe de professionnels, de médecins formés sur ce traumatisme et de volontaires, lui donnera les outils dont elle a besoin pour sa restauration. Par-dessus tout, notre maison est enracinée dans la grâce de Jésus qui change les vies.”

Simone Halpin, directrice adjointe de Naomi’s house, explique :

“ Nous nous impliquons dans ces questions de justices sociales pour toutes sortes de raisons, bonnes ou mauvaises. Mais celle qui les surpasse toutes, la plus incontestable, là voilà : servir les autres, prendre soin d’eux, c’est important pour Dieu. C’est une thématique visible à travers toute la Bible. Jésus est notre modèle : Il le dit lui-même dans l’évangile de Marc : ‘Le fils de l’homme est venu, non pas pour être servi, mais pour servir, et donner sa vie comme une rançon pour beaucoup.’ ”

Enfin, elle nous appelle à la vigilance :

“Si nous croyons que les filles exploitées sexuellement portent des chaînes, alors nous ne verrons pas toutes celles qui le subissent sous nos yeux.”

M.C.

Source : Christianity Today

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.