« Espoir pour l’Arménie » : Retour sur la création de cette association chrétienne et sur ses actions

Le 7 Décembre 1988 à 11h41, la terre a tremblé en Arménie. Ce séisme de 6,9 sur l’échelle de Richter a dévasté 100 villes et villages du Nord de l’Arménie faisant 30 000 morts et plus de 15 000 blessés. Après le génocide de 1915 faisant 1,5 millions de victimes pour leur foi en Jésus-Christ, le malheur s’est de nouveau abattu sur ce petit pays paisible du Caucase de 3 millions d’habitants. L’Arménie est le premier état chrétien de l’histoire de l’humanité dès l’an 301 après Jésus-Christ.

Le monde entier est venu au secours de cette population meurtrie. Nous nous souvenons tous de l’émouvante chanson de Charles Aznavour entouré d’une pléiade d’artistes célèbres : « Pour toi Arménie »

Dès le mois d’Avril 1989, les membres des églises évangéliques arméniennes de France, à l’appel de leur Président, le Pasteur Jean-Daniel Sahagian qui revenait d’une visite de ce pays brisé, vont créer l’Association : « Espoir pour l’Arménie ».

À ses yeux, l’Arménie qui était à l’époque l’une des 15 républiques socialistes de l’Union soviétique communiste et à l’idéologie athée, avait autant besoin de pain matériel que de pain spirituel.

C’est dans le but de satisfaire à ces deux besoins que vont se mettre en place année après années 12 programmes de solidarité auprès des familles sinistrées.

Après l’aide d’urgence, ces actions de solidarité toujours inspirées par l’amour et la compassion du Christ se poursuivent en 2022.

Le logo de l’association résume bien ses objectifs : la colombe de Noé (qui rappelle le renouveau de l’humanité après le déluge), avec à l’intérieur la lettre Ké en arménien, qui symbolise le nom du Christ.

Voilà ce qui donne tout son sens à notre engagement et à notre mission depuis plus de 30 ans : redonner un nouvel espoir, un nouvel avenir par la foi en Jésus-Christ qui seul peut offrir par sa mort, sa résurrection et l’envoie du Saint-Esprit, la possibilité de sortir du deuil, de guérir de nos blessures, et de retrouver de nouvelles forces pour se reconstruire et envisager le présent et l’avenir avec l’espérance.

De nos jours, notre objectif est de redonner aux parents et aux enfants leur dignité au travers de l’école, de la santé, de la culture, du sport, de la francophonie.

Nous œuvrons beaucoup auprès des enfants et des séniors, toujours en collaboration avec les églises locales et leurs responsables.

Nous avons aussi tout un programme de parrainage de 380 enfants par des familles de France qui est comme un ballon d’oxygène pour ces familles.

Chaque année nous envoyons un container avec des vêtements, du matériel scolaire et pédagogique, des produits d’hygiène … que nous distribuons aux 380 enfants parrainés et à leur famille. Quatre membres de notre association sont actuellement en Arménie pour cette distribution.

L’été nous organisons des centres aérés dans les villes de Spitak, de Shiragamout qui sont l’épicentre du séisme de 1988. Mais aussi à Stépanavan et Sissian pour les séniors.

Chaque année nous proposons un voyage de tourisme humanitaire afin de faire découvrir les richesses culturelles et chrétiennes de l’Arménie et faire connaissance de nos programmes de solidarité.

Notre groupe est actuellement en Arménie depuis le 25 Juin et demain, le Samedi 2 Juillet, nous fêterons avec notre équipe de France, et nos collaborateurs d’Arménie nos 30 ans d’existence et d’action (30+3=covid oblige).

Un dernier drame vient de frapper l’Arménie : c’est la terrible guerre en Artsakh des 44 jours du 27 Septembre au 9 Novembre 2020 provoquée par l’Azerbaïdjan.

Résultats : la perte de près de 5000 jeunes soldats et 3/4 du territoire de l’Artsakh. Le peuple arménien est un peuple attachant. Il a besoin de vos prières et de votre solidarité !

Pasteur Gilbert Leonian, Membre fondateur d’Espoir pour l’Arménie

Espoir pour l’Arménie est membre du collectif ASAH.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.