Etats-Unis : La Cour suprême révoque le droit à l’avortement, laissant chaque Etat libre de l’interdire

Ce vendredi 24 juin, la Cour suprême des Etats-Unis est revenue sur l’arrêt historique Roe vs Wade, qui reconnaît depuis près d’un demi-siècle le droit à l’avortement aux Etats-Unis.

Dans une volte-face historique, la Cour suprême des Etats-Unis a enterré ce vendredi un arrêt qui, depuis près d’un demi-siècle, garantissait le droit des Américaines à avorter mais n’avait jamais été accepté par la droite religieuse.

Cette décision ne rend pas les interruptions de grossesse illégales, mais renvoie les Etats-Unis à la situation en vigueur avant l’arrêt emblématique « Roe v. Wade » de 1973, quand chaque Etat était libre de les autoriser ou non.

Début mai, le site d’informations Politico, s’appuyant sur une fuite inédite de documents, avait indiqué s’être procuré l’avant-projet d’une décision majoritaire rédigé par le juge conservateur Samuel Alito, daté du 10 février, à ce sujet.

Le document de 98 pages, authentifié par la Cour, indique notamment que l’arrêt Roe v. Wade qui, en 1973, a estimé que la Constitution américaine protégeait le droit des femmes à avorter, était « totalement infondé dès le début ».

Camille Westphal Perrier (avec AFP)

Pour en savoir plus sur ce sujet : Remise en cause de l’avortement aux Etats-Unis : Les réactions des chrétiens

Crédit image : Shutterstock.com / Bob Korn

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.