Être artisan de paix, une des missions des membres du collectif ASAH

Très souvent, lorsque nous parlons d’humanitaire, et d’apporter la paix, nous pensons à des solutions très matérielles. Mais, est-ce que participer à bâtir la paix passe uniquement par des actions ?

La paix. Il existe des prix nobels pour cela, des associations, des formations ou même une journée mondiale pour faire avancer la paix dans ce monde.

Les membres du collectif ASAH sont des artisans de paix car ils apportent des réponses à des besoins dans des endroits très difficiles du monde. Que ce soit par une réponse d’urgence ou la mise en place d’un programme de développement sur le long terme, ces ONG et associations participent à bâtir un contexte plus paisible dans des circonstances extrêmement difficiles.

Lorsque des parents savent qu’ils ont un toit à offrir à leurs enfants, de la nourriture à leur donner, qu’ils vont pouvoir soigner leurs enfants et leur permettre d’intégrer l’école… Ils sont plus sereins, malgré le contexte environnant qui peut être instable et difficile.
Tous ces exemples non exhaustifs montrent à quel point apporter une aide matérielle et concrète participe à bâtir la paix.

Mais, est-ce que participer à bâtir la paix passe uniquement par des actions ?

Très souvent, lorsque nous parlons d’humanitaire, et d’apporter la paix, nous pensons à des solutions très matérielles.

Pourtant, être artisan de paix commence par ÊTRE. Chaque travailleur humanitaire ou bénévole commence d’abord par apporter la paix par sa façon d’être. Et n’avons-nous pas tous ce mandat partout où nous nous trouvons, au travail à la maison ou à l’école ?

Lors de la rencontre annuelle du collectif ASAH de cette année, c’est le thème qui va être abordé. Grâce à un apport théologique et pratique, le collectif va participer à équiper ses membres et partenaires pour que la présence simple avant toute action, soit porteuse de paix et de transformation, et ce dans des contextes extrêmes de crises et de tensions.

Il est primordial que notre être et notre faire ne se contredisent pas ou ne se desservent pas.

« Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous donne pas comme le monde donne. Que votre coeur ne se trouble point, et ne s’alarme point. » (Jean 14:27)

Amélie Roumeas, Coordinatrice du collectif ASAH

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.