En Finlande, la foi chrétienne a une place historique qui la rend singulière aujourd’hui

Après des décennies de déclin, on assiste en Finlande à un regain d’intérêt pour la foi chrétienne. Deux églises nationales majoritaires se partagent le territoire. La plus importante, l’Église Évangélique Luthérienne rassemble environ les 3/4 des chrétiens finlandais. L’Église Orthodoxe Finlandaise est plus modeste.

Le chercheur Kimmo Kitola a mené une étude pour Evangelical Focus ayant pour objectif de mieux comprendre le phénomène de la foi en Finlande. Cette étude a été menée sous l’impulsion de l’Église Évangélique Luthérienne.

« Les gens repensent leur relation avec l’Église. On dirait que les opinions se sont renforcées. Le nombre de personnes qui ne savaient pas se situer par rapport à la foi, ou celles qui croient différemment de l’enseignement officiel de l’Église a diminué »

Quelques chiffres selon les rapports de Focus

  • Il y a 4 ans, 27% des finlandais se déclaraient chrétien.
  • Aujourd’hui, ils sont 33% à croire en Christ.
  • 19% croient en Dieu, mais pas dans celui enseigné dans les églises officielles.
  • Plus de 10% ne savent pas s’ils croient en Dieu ou non.
  • Le nombre de personnes athées a également augmenté, passant de 21% à 23%

Cette étude a été réalisée pour aider les églises à planifier des stratégies d’accompagnement de la foi, tout en adoptant une attitude missionnaire. Elle a également permis de mettre en exergue le rôle de l’Église dans la société finlandaise, où les repères culturels sont en constante mutation. Le but final est d’aider les ministères à mieux établir les priorités.

Les mutations de la société sont conséquentes à la crise économique qui n’épargne pas le pays, aux inégalités croissantes, au « populisme », à la crise des réfugiés et à l’augmentation de l’influence de la religion dans l’espace politique. Le premier ministre Juha Sipilä a déclaré lors une intervention télévisuelle que la situation économique et sociale du pays était grave.

Pour les finlandais, la crise russo-ukrainienne qui a abouti à l’annexion de la Crimée et entrainé des sanctions contre la Russie de la part des Nations Unies, laisse une cicatrice en Europe, qui leur fait penser qu’elle ne sera plus jamais « comme avant ».

Tapani Simojoki, pasteur finlandais de l’Eglise luthérienne « Notre Sauveur » en Grande Bretagne a déclaré à Christian Today :

« Historiquement, la majorité de la population appartient à l’Eglise Evangélique Luthérienne de Finlande. La majorité des enfants y est toujours baptisée. Au cours des décennies le taux d’adhésion a diminué de manière significative, surtout dans les grandes villes. »

Néanmoins, 70% des finlandais continuent à payer une taxe pour l’Église, (inclue dans le paiement de l’impôt et pouvant être supprimée sur simple demande, selon ses convictions religieuses), malgré ce soutien financier, les finlandais restent des membres passifs.

Autres chiffres significatifs

  • 10% des finlandais assistent à un service le dimanche au moins une fois par mois
  • 15% lors d’une fête spéciale
  • 59% déclarent assister à un culte au moins une fois dans l’année, voire jamais
  • 45% se rendent à l’Eglise pour des baptêmes, des mariages, ou des funérailles

Dominique Lescure

Source : Christian Today

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.