En France, nos églises sont vandalisées et personne ne s’en indigne

La France. Le pays des libertés.

« Nul ne peut être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi. »
Article 10 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen.

Il semblerait que cette liberté religieuse soit mise à mal en ce moment.

Joigny, le 29 novembre, église Saint-Jean-Baptiste. Début d’incendie, cierges et tracts répandus au sol, cierge pascal décapité…

« Ce lieu de culte est régulièrement la cible d’incivilités et même de profanations. Mais les caméras demandées ne sont toujours pas là et les plaintes resteront sans suite comme les précédentes. »

L’église Saint-André a été vandalisée le même jour. Le Père Tavernier se dit « exaspéré » et « consterné ».

Saint-Amand-les-Eaux, collège privé catholique Notre-Dame-des-Anges, le 25 novembre. Eléments de sécurité endommagés, tags à caractère raciste et croix gammées.

« On est tous un peu sous le choc suite à cette forme d’agression. On a mesuré l’étendue des dégâts ce lundi matin, lorsqu’on a fait le tour complet de l’établissement avec la police de Saint-Amand et la police scientifique. »
Raconte Jean-Marie Chuepo, directeur de l’institution.

Le 25 novembre également, à Zuydcoote, l’église est vandalisée et incendiée en plein jour. Objets de culte renversés, statues brisées, bancs retournés, carreaux brisés, incendie.

Le suspect a été jugé irresponsable de ses actes. Il est désormais interné.

Le 21 novembre, dans la Nièvre, c’est le cimetière qui a été saccagé : stèles renversées, plaques souvenirs et croix cassées.

Prions.

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.