« France Relance » : un plan de relance de 100 milliards d’euros pour redresser l’économie

Le gouvernement a présenté jeudi 3 septembre son plan de relance historique à hauteur de 100 milliards d’euros.

La pandémie de la Covid-19 a mis la France en arrêt pendant plusieurs mois, ce qui a eu des répercussions immédiate sur l’économie du pays. Afin de « redresser rapidement et durablement l’économie française« , le gouvernement propose un plan de relance  à hauteur de 100 milliards d’euros sur deux ans appelé France Relance. Un plan présenté par le premier ministre, Jean Castex, lors d’une conférence de presse le jeudi 3 septembre à l’issue d’un Conseil des ministres.

« Après l’indispensable sauvegarde, la consolidation et l’offensive : c’est le plan de relance. Une ambition et une ampleur historique. 100 milliards c’est près de quatre fois plus que le plan de relance qui avait été mis en oeuvre pour faire face à la crise de 2008. »

Le plan comprend 70 mesures et se décline en trois volets : l’écologie, la compétitivité et la cohésion.

France Relance : du dessein au dessin.
✏️ Olivier Sampson

Publiée par Jean Castex sur Jeudi 3 septembre 2020

 

Volet écologie

Avec 30 milliards d’euros dédiés à l’écologie, la transition écologique est au coeur du plan de relance.

« L’objectif est d’accélérer la conversion écologique de l’économie française pour qu’elle soit plus durable et plus économe de nos ressources naturelles et atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. »

Volet compétitivité

34 milliards d’euros seront consacrés aux entreprises. Le plan encourage notamment les relocalisations industrielles. Jean Castex a affirmé que l’emploi était la « priorité absolue » avec un investissement important dans la recherche et la formation.

Volet cohésion 

Enfin, c’est 36 milliards d’euros qui seront alloués au troisième volet dédié à la cohésion territoriale. « Le but est de garantir que ce plan bénéficie à tous, en luttant contre l’exclusion et la pauvreté » a affirmé Jean Castex. « La relance est une relance sociale et territoriale » clame le communiqué de presse du gouvernement.

En ce qui concerne le financement de France Relance, Jean Castex a annoncé que l’Union européenne contribuerait à hauteur 40%. Pour le reste de la somme, le communiqué de presse indique que ce seraient les différents projets de loi  (la troisième loi de finances rectificative pour 2020, le projet de loi de finances pour 2021 et le programme d’investissement d’avenir (PIA4) et le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2021) qui devraient permettre au plan de relance d’être financé.

C.P

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.