Fusillade au Texas : Matthew McConaughey rend hommage aux victimes et cite la Bible

Lors d’une conférence de presse à la Maison-Blanche, Matthew McConaughey, natif de la ville d’Ulvade au Texas qui a récemment été endeuillée par une tuerie de masse dans une école primaire, a rendu un vibrant hommage aux victimes et a appelé à agir en faveur du contrôle des armes à feu aux États-Unis. 

Alors que la ville d’Ulvade au Texas vient d’enterrer 19 enfants et deux enseignants, morts le 24 mai dernier lors d’une fusillade dans une école primaire, Matthew McConaughey, natif de cette ville, a été invité par le président Joe Biden à prendre la parole.

L’acteur américain, qui s’était rendu sur place avec son épouse Camila Alves pour apporter son soutien aux familles, a livré un discours poignant dans la salle de presse de la Maison-Blanche, mardi 7 juin.

Matthew McConaughey, lui-même propriétaire d’armes à feu, a notamment appelé le Congrès à adopter des réformes sur le sujet pour éviter ces drames à l’avenir et sauver des vies, sans pour autant enfreindre le deuxième amendement.

Il a ensuite évoqué le temps passé, avec sa femme, auprès des familles des victimes. Pour souligner son propos, l’acteur oscarisé a montré des photos des élèves décédés et a souhaité raconter leurs histoires.

Il a rapporté avoir assisté aux funérailles d’Ellie Garcia, la fillette chrétienne de neuf ans qui avait partagé un message d’évangélisation sur le réseaux social TikTok avant sa mort.

« Ellie aimait danser et elle adorait l’église. Elle fréquentait une église baptiste avec son oncle depuis deux ans », a expliqué le texan.

« Sa mère et son père étaient fiers d’elle parce que, disaient-ils, ‘Elle apprenait à aimer Dieu, peu importe où.’ La semaine avant son décès, elle s’était préparée à lire un verset de la Bible pour le service religieux du mercredi soir suivant. Le verset était tiré de Deutéronome 6 : 5. ‘Et tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, avec de toute ton âme et de toute ta force' », a poursuivi Matthew McConaughey qui ajoute qu’elle « n’a jamais pu le lire ».

Il s’est également attardé sur l’histoire de Maite Rodriguez. Une autre fillette de 9 ans, qui rêvait de devenir experte en biologie marine et qui portait des Converse vertes sur lesquelles elle avait dessiné un cœur lors de la fusillade. Une paire de chaussures que l’acteur et son épouse ont brandi devant la presse.

« Ce sont ces Converse qu’elle avait aux pieds qui se sont trouvées être le seul moyen de l’identifier clairement après la tuerie », a rapporté la star avec émotion.

Il a ensuite appelé les parties responsables dans ce débat à « avoir une vraie conversation », pour que cette tragédie permette de faire évoluer la loi.

Le comédien a également appuyé les mesures que propose le président américain, Joe Biden, pour limiter la vente des armes, notamment des fusils d’assaut, en faisant passer l’âge légal minimum du port d’armes de 18 à 21 ans.

« Nous avons besoin de vérifications des antécédents. Nous devons augmenter l’âge minimum pour acheter un fusil AR-15 à 21 ans. Nous avons besoin d’une période d’attente pour ces fusils. Nous avons besoin de lois et de conséquences pour ceux qui en abusent. »

Le jour de la fusillade, Matthew McConaughey avait posté un message sur Twitter dans lequel il appelait déjà à « agir » contre « une épidémie que nous pouvons contrôler ».

« Il s’agit d’une épidémie que nous pouvons contrôler, et quel que soit le côté de l’allée où nous nous tenons, nous savons tous que nous pouvons faire mieux. Nous devons faire mieux. Des mesures doivent être prises pour qu’aucun parent n’ait à vivre ce que les parents d’Uvalde et les autres avant eux ont enduré. »

En conclusion, l’acteur de True Détective s’adressait aux familles des victimes les assurant de son soutien et de ses prières.

Camille Westphal Perrier

Crédit image :Shutterstock.com / Featureflash Photo Agency

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.