Gédéons International au Canada adopte un nouveau nom, reflet d’une mission élargie

Gédéons International au Canada devient ShareWord Global. L’organisation continuera de distribuer des Bibles et mettra l’accent sur des partenariats avec des églises pour équiper les chrétiens à l’évangélisation. 

« Si vous dites le mot Gédéons à quelqu’un, il aura immédiatement l’image d’une Bible dans une chambre d’hôtel ».

Cette déclaration d’Alan Anderson, président de l’organisation des Gédéons International au Canada à Christianity Today sonne tout à fait juste.

Cependant, aujourd’hui il estime que leur mission « est bien plus grande que cela ».

Il y a dix ans, la branche canadienne des Gédéons s’était déjà distinguée de son organisation mère en devenant autonome pour plusieurs raisons, notamment financières et idéologiques, évoquées par Alan Anderson.

« L’une concernait les exigences de l’Agence du revenu du Canada concernant la déclaration de l’argent envoyé à l’étranger. Mais il y avait aussi des différences idéologiques. Les Gédéons au Canada voulaient ouvrir l’organisation aux femmes; aux États-Unis, il reste un ministère réservé aux hommes. »

Aujourd’hui, l’organisation canadienne fait un pas de plus en décidant de changer de nom, elle devient dès à présent :  ShareWord Global (« Parole partagée mondialement » en français NDLR).

« Dieu nous a appelés à étendre nos efforts d’évangélisation à l’échelle internationale et à venir aux côtés de nos frères et sœurs du monde entier avec des outils, des ressources et une inspiration pour être fidèles, non seulement à un nom de marque, mais à Jésus lui-même, qui nous a demandé ‘d’aller et faire des disciples de toutes les nations' » affirme le président dans un communiqué qui annonce ce changement.

« Nous n’avons jamais été simplement des distributeurs de Bibles » continue-t-il, « Notre conviction que la Parole de Dieu est vivante et puissante n’a pas changé. Dieu nous a appelés à étendre nos efforts d’évangélisation ».

Sur son site, l’organisation indique que « conserver le nom de Gédéons entraverait le ministère et serait une représentation inauthentique » de qui ils sont. Avec ce changement, c’est le début d’une nouvelle « ère de ministère » affirme le communiqué publié par l’organisation le 21 septembre dernier.

« Ce qui n’a pas changé, c’est notre foi en la puissance de la Parole de Dieu et l’espoir de voir des âmes sauvées par l’évangélisation personnelle, qui est au cœur de ce ministère depuis le tout début. Ce qui a changé, c’est l’importance accrue que nous accordons à l’évangélisation personnelle, à la fois par l’organisation elle-même et par la mobilisation de l’église locale dans l’évangélisation personnelle avec les Écritures. »

Concrètement, ShareWord Global continuera de distribuer des Bibles, elle mettra toutefois davantage l’accent sur l’équipement des églises pour leur apporter les outils nécessaires à l’évangélisation. L’organisation canadienne a également développé une application numérique, appelée « NewLife », qui présente l’Evangile.

Camille Westphal Perrier

Crédit image : ZikG / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.