Gérald Darmanin annonce une enveloppe de quatre millions d’euros pour sécuriser les lieux de culte

Alors que deux églises de Seine-Saint-Denis ont récemment été vandalisées, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé jeudi une enveloppe de quatre millions d’euros pour la sécurisation des lieux de culte en France, notamment pour financer des moyens de vidéo-protection.

Dans la nuit du dimanche au lundi 10 janvier, deux églises de Seine-Saint-Denis ont été touchées par des actes de vandalisme. Des « actes inacceptables » selon le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, qui a annoncé mercredi que des enquêtes ont été ouvertes.

En visite à l’église Saint-Germain-l’Auxerrois à Romainville, une des deux églises de Seine-Saint-Denis cible « d’effractions », de « vols » et d’un « certain nombre de désagréments » dans la nuit de dimanche à lundi, le ministre de l’Intérieur, également en charge des cultes, a annoncé que les moyens pour protéger les lieux de culte allaient être augmentés :

« En tant que ministre des cultes, mon travail c’est de les protéger. Alors on augmente les moyens qui permettent d’équiper notamment en vidéo-protection les lieux de culte. »

« Aujourd’hui, c’est une enveloppe de quatre millions d’euros qui est donnée et notamment à l’Eglise catholique si elle le souhaite et indépendamment de la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat », a-t-il ajouté.

Une enveloppe financée par le secrétariat général du Comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation (CIPDR).

Interrogé par l’AFP, Hugues de Woillemont, porte-parole de la Conférence des évêques de France (CEF), s’est dit « reconnaissant de ces fonds proposés », ajoutant qu’il était « important de pouvoir laisser les églises ouvertes ». De tels actes « abîment, blessent la foi », a-t-il souligné, sans pouvoir estimer « s’il y en a plus ou moins » qu’habituellement.

Depuis janvier 2021, 1.380 actes antireligieux ont été recensés en France. Les actes anti-chrétiens sont les plus représentés avec 686 recensés en 2021 contre 921 en 2019, soit une baisse de 25%. Viennent ensuite les actes antisémites avec 523 en 2021 contre 617 en 2019, soit une baisse de 25%. Enfin, si les actes anti-musulmans sont moins nombreux (171 en 2021), ils connaissent une hausse importante de 32% par rapport à 2019.

Sur Twitter, le ministre de l’Intérieur a indiqué que pour « renforcer » leur action, une mission parlementaire a été confié par le Premier ministre Jean Castex à Ludovic Mendes (LREM) et Isabelle Florennes (Modem) « pour faire des propositions complémentaires sur la question des actes antireligieux: analyse des causes et des manifestations du phénomène, mesures de protection ».

Camille Westphal Perrier (avec l’AFP)

Crédit image : Shutterstock / Kiev.Victor

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.