Grèce : À Samos, un nouveau camp pour demandeurs d’asile qui ressemble à une prison

Un nouveau camp « fermé » pour migrants a été inauguré samedi sur l’île grecque de Samos. Lundi, 300 migrants ont rejoint cette nouvelle structure aux allures de prison.

À Samos en Grèce a été inauguré samedi un nouveau camp pour migrants, le premier d’une « nouvelle génération ». Un communiqué de presse du ministère des migrations rapporte que les demandeurs d’asile y seront répartis en plusieurs quartiers et que le camp est équipé de zones de restauration, de sport, de cuisines, de jeux ainsi que de 25% de zones vertes.

Toutefois, cette structure qui a coûté 43 millions d’euros, est décrite par l’AFP comme « une prison isolée », un lieu « fermé » avec des « barbelés, scanners à rayons X et portes magnétiques ».

Dans une déclaration, lors de l’inauguration du camp samedi, le ministre grec des Migrations, Notis Mitarachi s’est félicité de l’ouverture de ce nouveau camp qui marque « l’abolition du camp de Vathi » (NDLR : un camp où les migrants vivaient dans des conditions déplorables).

« L’événement d’aujourd’hui ne marque pas seulement l’abolition du camp de Vathi, mais marque aussi globalement une nouvelle période, qui englobe comme caractéristique principale la réduction continue et drastique – en pratique – de l’impact de la migration sur les communautés locales. »

« C’est avec beaucoup de joie et de satisfaction que je vous accueille dans le premier centre fermé à accès contrôlé, à Samos. Nous tenons nos engagements envers les sociétés des îles. » a-t-il déclaré.

Le nouveau camp a accueilli hier 300 migrants qui étaient en attente de transfert à Vathy où un incendie s’est déclaré dimanche soir. L’AFP rapporte que tous les demandeurs d’asile encore présents dans l’ancien camp de réfugiés ont pu être évacués et que le feu a été maîtrisé.

Dans une vidéo publiée lundi sur le compte Twitter du ministère grec des migrations on aperçoit les premiers réfugiés passer le système de contrôle à l’entrée de la nouvelle structure.

« En entrant, les premiers résidents de la nouvelle structure fermée contrôlée de Samos sont surpris par les systèmes de contrôle. La demande de sécurité était universelle dans leur situation précédente. Nous sommes en mesure de leur offrir ainsi qu’à leurs familles, des conditions décentes et sûres. »

Camille Westphal Perrier

Crédit image : Birol Aydin / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.