Grotte thaïlandaise : L’histoire bouleversante du seul enfant anglophone et chrétien qui a joué un rôle crucial pour les secours

Adul Sam-on n’a que 14 ans, mais il a joué un rôle crucial pour aider les équipes de secours, tout au long du sauvetage extrême au coeur d’une grotte en Thaïlande. Il était en effet le seul à parler anglais et à pouvoir interagir avec les secouristes britanniques, parmi les adolescents et l’entraîneur restés prisonniers de la montée des eaux dans une grotte en Thaïlande.

Malgré son jeune âge, Adul n’en est malheureusement pas à sa première épreuve. Réfugié en Thaïlande depuis 8 ans, le jeune garçon désormais apatride, a dû fuir la persécution ethnique de son pays, le Myanmar (Birmanie). Ce descendant de l’ethnie minoritaire Wa, autrefois connue pour être constituée de chasseurs de tête, est un enfant prodige. Sans papiers, sans état civil, sportif émérite, polyglotte, il maîtrise l’anglais, le thaïlandais, le birman, le mandarin et le wa, il est un élève brillant, « le meilleur des meilleurs » selon ses enseignants, car il sait que sa réussite sera le seul moyen de s’extraire d’une situation sociale désespérée. Parrainé par l’organisation Compassion, Adul est chrétien. Il a d’ailleurs appris la langue anglaise au sein de son église.

Et c’est cette connaissance de l’anglais qui a joué un rôle déterminant pour les secouristes britanniques. Adul a en effet pu expliquer la situation, puis interpréter les directives des secouristes pour ses compagnons d’infortune.

Tout au long de la douloureuse attente de libération des 13 jeunes, la famille d’Adul, son église et les équipes de Compassion n’ont cessé de prier. Interrogée par l’organisation, la maman témoignait de sa foi et de sa reconnaissance avant la fin heureuse de cette aventure.

« Merci beaucoup pour toutes les prières et tous les encouragements. Merci à Dieu. Je suis vraiment reconnaissante qu’ils aient trouvé mon fils et que tous les 13 soient en vie. Je suis si heureuse et si reconnaissante de revoir mon fils. Merci beaucoup à tous ceux qui prient pour nous et pour les garçons et qui nous aident. Je vous remercie. »

Pour Kru Nice, professeur d’Adul, le jeune garçon est un « garçon miracle ».

L’entraîneur Ekapol Chanthawong et ses joueurs, âgés de 11 à 16 ans, exploraient une grotte souterraine après un entraînement de football le 23 juin dernier, quand elle a été inondée par les pluies de la mousson. Dix jours plus tard, deux plongeurs britanniques ont trouvé le groupe extrêmement affaibli. Il faudra attendre 8 jours de plus pour que les secours parviennent à faire sortir l’ensemble des jeunes, juste avant que les pompes ne tombent en panne et que les pluies inondent complètement la cavité où ils étaient restés 18 jours.

La rédaction

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?