Guerre en Ukraine : Un pasteur enlevé par l’armée russe à Melitopol

Helen Bodyu, l’épouse du pasteur américain Dmitri Bodyu a déclaré que les forces russes avaient enlevé son mari la semaine dernière à Melitopol, une ville située dans le sud de l’Ukraine.

NBC News rapporte le témoignage de Helen Bodyu qui s’est confié par téléphone depuis Melitopol.

Celle-ci a raconté avoir vu son mari, le pasteur Dmitri Bodyu, âgé de 50 ans, être emmené par une dizaine de soldats russes samedi matin.

Depuis cette date, la famille Bodyu n’a plus de nouvelles du pasteur. Elle révèle également qu’elle n’était pas en mesure de rendre cette information publique jusqu’à présent puisque la ville ayant été prise par l’armée russe, les troupes ont confisqué les téléphones portables et les autres appareils électroniques de sa famille.

Elle précise que « les soldats russes n’étaient pas agressifs » lorsqu’ils ont enlevé son époux mais qu’ils semblaient savoir que son mari était pasteur et lui ont confisqué son passeport américain.

Selon sa femme, Dmitry Bodyu est né en Union soviétique et a immigré avec ses parents aux États-Unis à l’âge de 17 ans. Il est retourné en Ukraine quelques années plus tard. Il est pasteur de l’église Word of Life à Melitopol.

Esther Bodyu-Ogawa est la fille d’Helen et Dmitri Boydu. Contactée par téléphone à Hawaï où elle réside, la trentenaire a exprimé le choc qu’elle a ressenti en apprenant que son père avait été enlevé.

Elle rapporte que celui-ci a quitté la Crimée après que le territoire ait été annexé par la Russie en 2014 en raison de sa nationalité américaine.

« Nous prions pour lui »

Esther et sa famille ont plusieurs théories pour expliquer pourquoi son père a été pris pour cible. La principale étant une publication sur le Facebook du pasteur dans laquelle il invitait les réfugiés fuyant le conflit à se cacher dans son église.

« Tout ce qu’il fait, c’est aider un grand nombre de personnes qui se cachaient dans l’église, il y avait environ 50 personnes », a confié sa fille. Elle a ajouté qu’il leur fournissait également de la nourriture.

« Cela pourrait être parce que nous sommes des citoyens américains » continue la jeune femme qui rapporte que son père n’hésite pas à critiquer ouvertement la Russie.

« Je sais qu’ils [les russes NDLR] parcouraient toutes ses vidéos de prédication, car c’est ce qu’ils ont dit à ma mère quand ils sont revenus lundi » a-t-elle ajouté.

Les soldats sont également revenus chercher une Bible et un sac de couchage.

« Nous espérons juste le meilleur, et nous prions pour lui, nous prions pour qu’il soit fort »,a déclaré la fille du pasteur américain en conclusion.

La porte-parole de la vice-première ministre ukrainienne, Irene Vereshchuk, a déclaré à NBC News que son bureau n’était pas au courant de l’enlèvement du pasteur.

Camille Westphal Perrier

Crédit image : Creative Commons / Wikimedia / Melitopol, rue Diviziy

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.