Guerre en Ukraine : Une dépendance du monastère de la Dormition incendiée dans le Donbass

Une dépendance de l’important monastère de la Dormition a été incendiée après un bombardement par l’artillerie russe dans l’est de l’Ukraine, selon le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy. Les médias russes affirment eux que le bâtiment a été bombardé par des nationalistes ukrainiens. 

Fox News rapporte que l’ermitage de Tous les Saints de Sviatohirsk, dépendance de la la Laure de Sviatohirsk, l’un des plus grands site orthodoxe du pays, a été incendié samedi après une série de bombardements.

Al Jazeera révèle que sur sa chaîne officielle Telegram, le président ukrainien, Volodymyr Zelenskyy, a accusé l’armée russe d’être à l’origine de cette attaque.

Le président ukrainien a ajouté que la Russie devrait être expulsée de l’agence culturelle des Nations Unies, l’UNESCO.

« Chaque église incendiée par la Russie en Ukraine, chaque école détruite, chaque mémorial détruit prouve que la Russie n’a pas sa place à l’UNESCO. »

Selon Tkachenko Oleksandr, ministre de la culture et de la politique de l’information ukrainien, le bâtiment fait partie des « 133 édifices religieux » a avoir été dévasté par l’armée russe en Ukraine.

Le ministre a également indiqué sur Twitter qu’outre les moines et les nonnes, 300 civils se sont réfugiés dans le monastère de la Dormition, dont des personnes âgées et une soixantaine d’enfants, parmi lesquels des bébés. Il a été visé à plusieurs reprises depuis le début du conflit.

Agatha Gorski, une journaliste ukrainienne a publié samedi sur Twitter une vidéo dans laquelle on voit le bâtiment composé principalement de bois en train d’être consumé par les flammes. « La Laure remonte aux années 1500. C’est la deuxième fois que la Russie la bombarde. C’est encore un autre acte de barbarie russe. Pour eux, rien n’est sacré », a-t-elle écrit.

Du côté russe, le réseau gouvernemental RT affirme que l’incendie a eu lieu dans le cadre du « conflit civil » qui se déroule dans l’est de l’Ukraine et souligne que la région de Donetsk est « le site d’affrontements sanglants entre l’armée de Kiev et les troupes d’autodéfense ».

Selon Al Jazeera, le ministère russe de la Défense a également affirmé que les troupes ukrainiennes étaient à l’origine des bombardements.

Un nouvel incident qui risque d’approfondir la rupture entre les églises d’Ukraine et de Russie. L’invasion en cours ayant déjà incité la branche moscovite de l’Eglise orthodoxe ukrainienne à se séparer du patriarcat de Moscou.

Camille Westphal Perrier 

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.