Guinée et RDC : La résurgence d’Ebola

Selon la directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique « il est très préoccupant de voir la résurgence du virus Ebola en Guinée ».

L’Organisation Mondiale de la Santé vient de l’annoncer, une nouvelle épidémie d’Ebola est déclarée en Guinée. Une réapparition qui frappe également le Nord-Kivu en République Démocratique du Congo.

En Guinée, la dernière épidémie d’Ebola avait pris fin en 2016. Mais trois cas viennent d’être confirmés par le laboratoire national dans la communauté rurale de Gouéké. Les six premières victimes recensées s’étaient toutes rassemblées aux funérailles d’une infirmière. Deux sont décédées, quatre autres sont toujours hospitalisées.

La directrice régionale de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour l’Afrique, Dr Matshidiso Moeti, affirme que les équipes sur place ont acquis de l’expertise et de l’expérience lors de la précédente épidémie :

« Il est très préoccupant de voir la résurgence du virus Ebola en Guinée, un pays qui a déjà tant souffert de la maladie. Toutefois, en s’appuyant sur l’expertise et l’expérience acquises lors de la précédente épidémie, les équipes sanitaires guinéennes sont en train de retracer rapidement le trajet du virus afin de freiner d’autres infections. L’OMS appuie les autorités pour mettre en place des structures de dépistage, de recherche des contacts et de traitement et pour accélérer la réponse globale. »

Au Nord-Kivu, province de la République Démocratique du Congo, un nouveau cas a été détecté au début du mois. La victime, aujourd’hui décédée, était l’épouse d’un survivant du virus Ebola, dont la précédente épidémie avait pris fin en juin 2020.

Selon Matshidiso Moeti, la réponse apportée sur place a été “rapide”. 70 cas ont depuis été identifiés. La désinfection des sites est en cours.

La maladie à virus Ebola est souvent mortelle. Le virus est transmis à l’homme par les animaux mais se propage ensuite au sein des communautés par contact direct avec du sang, des sécrétions, des organes ou même avec des surfaces ou des objets contaminés.

M.C.

Crédit image : Belen B Massieu / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.