Haïti : 15 bébés et enfants meurent dans l’incendie de leur orphelinat géré par une église américaine

Les 15 enfants de cet orphelinat d’Haïti étaient gardés dans des conditions « terribles » et n’ont pas été pris en charge de manière efficiente par les secours.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, un orphelinat de la région de Kenscoff à Haïti a pris feu. Quinze bébés et enfants sont morts. La mauvaise gestion de l’église américaine, The Church of Bible Understanding, qui le finance est désormais largement pointée du doigt.

L’incendie s’est déclenché jeudi soir aux alentours de 21 heures. En cause, l’utilisation de bougies suite à un problème de générateur et d’ondulateur. L’incendie a fait 15 victimes, deux décédées dans l’incendie, les autres suite aux fumées inhalées. Ce drame révèle derrière lui de nombreux dysfonctionnements.

Tout d’abord, la question des secours. Les pompiers ont mis 90 minutes à arriver. En moto. Sans équipement qui aurait permis de prendre en charge la détresse respiratoire des enfants. Sans ambulance pour les transporter à l’hôpital. Jean-François Robenty est l’un des responsables de la protection civile. Il assure que les petits « auraient pu être sauvés ».

« Ils auraient pu être sauvés. Nous n’avions pas l’équipement pour leur sauver la vie. »

Autre incompréhension, le maintien de cet orphelinat. Selon Associated Press, il aurait dû être fermé depuis novembre 2012. Les conditions sanitaires y sont reconnues « terribles », et aucun progrès n’a été fait au cours des différentes visites de contrôle.

« L’Associated Press a effectué une visite inopinée dans les deux maisons de l’orphelinat, qui hébergent actuellement un total de 120 enfants, en novembre. […] Des lits superposés avec des matelas délavés et usés étaient entassés dans des pièces sales. De l’air aigre flottait dans les salles de bains et les cages d’escalier. Les chambres étaient sombres et spartiates, manquant de confort ou de décoration. »

Des conditions de vie qui détonnent face au dernier rapport financier de l’église américaine, qui parle d’un budget de 2,5 millions de dollars par an accordé à l’orphelinat. Mais là encore les informations sont contradictoires, puisqu’un responsable de l’église, Kevin Browne, parle lui d’un million de dollars par an et qu’un des membres de l’église évoque un ordre d’un tiers des bénéfices de l’église alloués aux orphelinats.

Pourtant les conditions sanitaires sont déficientes, et on déplore un défaut de scolarisation des enfants et un manque de formation du personnel encadrant. Il faut dire qu’à Haïti, de nombreux orphelinats qui ne respectent pas les normes nationales restent tout de même ouverts. La faute à la pauvreté du pays. Arielle Jeanty Villedrouin est directrice générale de l’agence de la protection sociale. Elle explique que si le centre aurait dû être fermé, cela n’a pas été possible.

« Pour fermer un centre, vous devez avoir les moyens de les supprimer. Vous avez besoin d’un endroit pour accueillir les enfants. Vous devez faire des recherches sur les parents, pour les réunir avec leurs familles. »

La police haïtienne s’est rendue dès le vendredi dans un autre orphelinat géré par l’église américaine afin d’en faire sortir les dizaines d’enfants présents.

M.C.

Crédit Image : Jennifer Conway / Shutterstock.com

 

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.