Haïti : 3 jours de jeûne et prière pour « donner une chance » au pays

« Aujourd’hui, notre chère Haïti a plus que jamais besoin de salut, de rédemption, de paix, de transformation profonde : transformation des mentalités, des structures, de la manière de gouverner et de faire de la politique. »

La Conférence épiscopale d’Haïti se dit préoccupée quant à la situation de violence. Elle dénonce des situations appelées à changer. À l’issue d’une assemblée plénière, elle a appelé à un temps de « prière, jeûne et intercession pour la conversion et la libération du pays ».

Selon les évêques, « Haïti a plus que jamais besoin de salut, de rédemption, de paix, de transformation profonde » :

« Aujourd’hui, notre chère Haïti a plus que jamais besoin de salut, de rédemption, de paix, de transformation profonde : transformation des mentalités, des structures, de la manière de gouverner et de faire de la politique. Depuis juillet 2018, nous n’avons jamais cessé de demander aux acteurs de tous les secteurs de la vie nationale de s’unir. Au cours de cette année 2020, nous avons également dénoncé les abus de l’exécutif qui, au travers d’un certain nombre de décrets, créent une préoccupation croissante. »

Ils continuent en déplorant « la détérioration de la situation » d’Haïti.

« Nous sommes profondément frappés et nous exprimons notre douleur et notre consternation suite à la détérioration de la situation dans le pays, qui sombre actuellement toujours plus dans la violence, la misère et l’insalubrité. Aujourd’hui, nous assistons à un empoisonnement de la vie sociale à cause d’une prolifération d’enlèvements, d’actes de banditisme, de viols, d’homicides et d’actes de barbarie qui sèment la terreur, la mort et le deuil, conduisant les personnes à abandonner leurs maisons. »

Ensemble, ils crient « Non au chaos ! Non à la violence, non à l’insécurité, non à la misère ».

« Nous pleurons et répétons de toutes nos forces, avec tout le peuple haïtien exaspéré et épuisé : Non au chaos ! Non à la violence, non à l’insécurité, non à la misère. Nous en avons assez ! Le peuple haïtien en a assez ! Quand c’est trop c’est trop ! Quant à vous qui commettez de tels actes, comme à ceux qui vous soutiennent, nous demandons, au nom du Dieu de la vie : arrêtez-vous ! Vos raisons sont condamnées par tout le peuple haïtien. Elles ne vous porteront nulle part. »

Ils l’affirment, « la solution se trouve dans l’espérance qui active le consensus en vue d’une amitié sociale et d’une nouvelle culture ».

« Le pays ne changera pas tant que la mentalité et le cœur ne changeront pas. »

Face à ce constat amer, ils souhaitent rechercher la paix et demandent aux fidèles des dix Diocèses du pays de jeûner et prier du 5 au 7 décembre prochain.

« Noël est la fête de l’Amour, la fête de la Fraternité, la fête de la Paix. Cette paix, cherchons-la ensemble. Donnons une possibilité à Haïti ! Épargnons de nouvelles souffrances au bien-aimé peuple haïtien. Bannissez la violence pour toujours ! Mettons définitivement fin à l’insécurité et à l’impunité ! »

M.C.
Source : Agence Fides

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.