Hello from Séoul ! Un nord-coréen annonce l’évangile à ses compatriotes par la radio

Une heure par jour, Kim Chung-Seong, un transfuge nord-coréen et missionnaire chrétien, prend le micro depuis un petit studio radio de Séoul.

Partager cette video sur Facebook

Son émission « Hello from Seoul, the Republic of Korea », envoie, par les ondes radio, un mélange de musique gospel et de nouvelles en Corée du Nord, défiant ainsi tous les efforts du régime en place pour maintenir les habitants dans l’isolement et l’ignorance du monde qui les entoure.

Dans son émission, l’animateur de 39 ans, arrivé en Corée du Sud en 2004, annonce l’évangile sans équivoque tout en dénonçant les excès du parti unique.

Frères et soeurs du Nord, j’espère que ce temps sera un temps de prière afin que nous voyions un miracle et que chaque membre du parti nord-coréen rencontre Dieu et ne perde pas plus de temps à pratiquer le culte de la personnalité.

Il déclare à l’agence Reuters :

Je prie désespérément afin que Kim Jong Un et tous les administrateurs de la Corée du Nord, plient le genou devant Dieu et se repentent de leurs péchés, se détournant de la persécution.

Les nord-coréens ont de plus en plus accès aux informations extérieures, par le biais de plusieurs médias illicites. Ils peuvent visionner des feuilletons télé mettant en scène la prospérité des pays frontaliers, via des clés USB et des DVD de contrebande, introduits depuis la Chine ou la Corée du Sud.

Ces supports relaient des divertissements mais la radio, quant à elle, transmet les informations. 29 % des nord-coréens écouteraient des programmes radio étrangers tels que Voice of America ou Hello from Séoul, alors même que la simple possession d’une radio est illégale.

Les habitants de la Corée du Nord sont donc « à l’écoute sous la couverture ». Les stations de radio AM, comme Far East Broadcasting Company qui diffuse l’émission de Kim, émettent un signal clair sur la plupart du territoire nord-coréen.

L’animateur radio Kim Ghung-Seong, dit vouloir délégitimer les trois générations de dictateurs et prêcher la bonne nouvelle en invitant au micro d’autres nord-coréens ayant fuit leur pays.

Je ne dis pas que tout est mauvais en Corée du Nord, mais imposer le culte au leader et maintenir 20 millions de personnes en esclavage, c’est insensé. C’est de cela dont je parle dans mon émission.

Partager cette image sur Facebook

La rédaction

Initialement publié le 2 juin 2016

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.