« Homeless Jesus », la sculpture de Timothy Schmalz qui invite à prendre soin des « plus marginalisés »

L’artiste explique son oeuvre comme « la traduction visuelle de la Bible » et ses sculptures comme « une passerelle vers les Évangiles ».

Timothy Shmalz est un artiste figuratif canadien qui souhaite « donner au christianisme autant de dignité visuelle que possible ». On trouve dans le monde, plus de 30 sculptures en bronze « Homeless Jesus » , Jésus sans-abri, comme à Washington, New-York, Singapour, Rome, Madrid, ou encore Capernaum et même au Vatican.

Quel que soit l’endroit de leur installation, elles cherchent à promouvoir les valeurs du chapitre 25 de Matthieu.

En effet, j’ai eu faim et vous m’avez donné à manger ; j’ai eu soif et vous m’avez donné à boire ; j’étais étranger et vous m’avez accueilli ;
j’étais nu et vous m’avez habillé ; j’étais malade et vous m’avez rendu visite ; j’étais en prison et vous êtes venus vers moi.’ Les justes lui répondront : ‘Seigneur, quand t’avons-nous vu affamé et t’avons-nous donné à manger, ou assoiffé et t’avons-nous donné à boire ? Quand t’avons-nous vu étranger et t’avons-nous accueilli, ou nu et t’avons-nous habillé ? Quand t’avons-nous vu malade ou en prison et sommes-nous allés vers toi ?’ Et le roi leur répondra : ‘Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait cela à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.’

Le site de l’artiste précise son intention quand il a créé cette oeuvre.

« La sculpture ‘Homeless Jesus’ est une représentation visuelle de Matthieu 25. Cette sculpture suggère que le Christ est avec les plus marginalisés de notre société. La figure du Christ est enveloppée dans une couverture et son visage est recouvert. La seule indication qu’il s’agit de Jésus est la plaie visible aux pieds. »

L’artiste explique son oeuvre comme « la traduction visuelle de la Bible » et ses sculptures comme « une passerelle vers les Évangiles ».

« Je suis dévoué à la création d’œuvres d’art qui glorifient le Christ. […] Je décris mes sculptures comme des prières visuelles. Lorsque je crée une sculpture en bronze tridimensionnelle, je suis tout à fait conscient qu’elle durera plus longtemps que moi. Je réalise que je suis entre deux choses beaucoup plus durables que moi : le christianisme et le bronze. C’est entre eux que j’ai développé une appréciation subtile de ce que saint François entendait par ‘instrument’. »

Le but affirmé de Timothy Schmalz est de « donner au christianisme autant de dignité visuelle que possible ». Si les musées sont remplis d’oeuvres qui témoignent de la gloire passée de l’église, il souhaite lui mettre en avant son importance dans la vie présente.

« Lors de la visite des grandes cathédrales et des musées d’Europe, on reçoit de nombreux messages de la foi chrétienne à travers les grandes œuvres d’art. Cependant, l’un des messages que ces grands chefs-d’œuvre transmettent à notre époque est que l’église était importante et glorieuse… une fois, il y a environ cinq cents ans. Malheureusement, cela donne l’impression que les thèmes représentés sont désuets et devraient être vus dans un musée. Cependant, lorsque des œuvres d’art originales sont créées aujourd’hui et placées dans des espaces de vie, la déclaration suivante est exprimée : ‘l’église est importante et glorieuse… aujourd’hui !' »

Il en est certain, ses sculptures sont d’ « excellentes publicités pour toute église chrétienne ». Elles suscitent en tous cas déjà un certain élan d’altruisme, comme en témoigne ce tweet.

« Joli surprise en cette veille de Noël, quelqu’un a donné ses chaussures à #HomelessJesus et d’autres y ont spontanément déposé de la monnaie. J’espère que d’autres petits actes de gentillesse pour les sans-abris seront menés à Antwerp cette année. »

Un « Homeless Jesus » a trouvé place à côté de Notre-Dame de la Sagesse, près de l’Université du Nevada, à Reno. Stacy Miller, membre du comité de Notre-Dame de la Sagesse se réjouit de l’impact qu’elle pourra avoir dans la vie des étudiants.

« Si l’un de ces étudiants d’université passe devant cette sculpture et est amené soit à aider les sans-abri de notre ville, soit à examiner leur foi, alors c’est un énorme succès. »

Pour Nathan Mamo, le curé de Notre-Dame de la Sagesse, il est important de lancer à chacun le défi de la compassion et de la charité.

M.C.

Crédit Image : Pierre-Olivier / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.