Hôpitaux bombardés : « Médecins Sans Frontières » obligée d’évacuer son personnel

Suite au bombardement de l’hôpital d’Abs, qui a fait plusieurs dizaines de morts et de blessés, l’association Médecins Sans Frontières a décidé d’évacuer son personnel de 6 hôpitaux du Nord du Yémen.

L
e 16 août, l’hôpital d’Abs a été bombardé, faisant des dizaines de victimes. L’association MSF s’est vue contrainte d’évacuer son personnel en danger, laissant toute la population de cette zone de conflits du Nord du Yémen sans secours médical.

Fin juillet 2016 plusieurs hôpitaux d’Alep en Syrie avaient été touchés par des bombardements. L’un d’entre eux avait pu être évacué à temps, car prévenu qu’il serait ciblé …
Dans ces heures sombres le visage ensanglanté du petit Omran avait ému tous les Internautes.

Le Droit International Humanitaire garantit la protection des structures de soins dans les zones de conflits. Mais il est loin d’être toujours respecté. Les « promesses » de la part des groupes belligérants ne sont pas toujours tenues. Malgré la technique et des coordonnées GPS précises, les hôpitaux et autres structures de soins sont régulièrement prises pour cibles, faisant de nombreuses victimes, y compris dans le personnel médical.

Les groupes armés parlent alors « d’erreurs ». Or depuis plusieurs années ces erreurs se répètent et se multiplient. Peut-on encore parler d’erreur ??

Elisabeth Dugas

Source : msf.fr/presse

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.