Il oblige sa femme à boire du pesticide, l’étrangle et la frappe à coups de bâtons

En Ouganda, une mère de famille est victime de violence conjugale car elle est devenue chrétienne.

Zubeda Nabirye, ougandaise, est la mère de trois enfants. Elle est devenue chrétienne il y a trois mois mais a gardé cette conversion secrète car son mari est musulman. Mais le 21 novembre dernier, son mari a découvert deux Bibles dans sa valise, l’une en anglais, l’autre dans sa propre langue.

Ce dernier veut alors en savoir plus. Zubeda explique à Morning Star News :

« Je lui ai répondu qu’un ami m’avait donné la Bible et que je l’utilisais pour la comparer avec ce qui est écrit dans le Coran, et qu’après tout, la religion était une question de choix personnel. J’ai été convaincue et j’ai décidé de devenir chrétienne. »

Son mari a alors commencé à lui lire les versets du Coran pour justifier sa violence.

« Mon mari a commencé à lire des versets du Coran qui permettent aux hommes de battre leur femme si elle leur désobéit, et après cela, il a commencé à me gifler et à me battre à coups de bâtons. »

La violence du mari ne s’est pas arrêtée là.

« Comme si cela ne suffisait pas, il m’a forcé à prendre du Dithane M-45 [un pesticide, NDLR]. »

Zubeda a tenté de ne pas l’avaler, mais son mari l’a alors étranglée et a continué à la frapper au niveau des jambes.

Zubeda perd alors connaissance. Elle se réveillera plus tard entourée de ses voisins. L’un d’entre eux explique :

« Pendant que nous rentrions, nous avons entendu des gémissements venant d’une bananeraie voisine, et là nous avons trouvé Zubeda Nabirye, qui venait de reprendre conscience. Elle avait du vomi et du sang sur tout le corps. Nous avons ensuite organisé son transport à l’hôpital près de chez elle à Kaliro. »

La chrétienne pense que son mari l’a déposée dans cette bananeraie dans l’espoir qu’elle y meure.

Zubeda est sortie de l’hôpital le 2 décembre. Elle s’inquiète pour ses enfants âgés de 9, 13 et 16 ans qui vivent chez sa belle-mère depuis la pandémie de Covid-19.

« Je m’inquiète pour mes enfants, qui sont sous la garde de ma belle-mère. Je sais que ce sera très difficile pour moi de les voir et de les retrouver. »

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.