Il survit à l’explosion de Beyrouth et raconte que Dieu l’a sauvé

« Mais nous remercions Dieu à chaque seconde. Nous sommes vraiment bénis. Beaucoup de gens ont la chance d’être en vie. »

D
aniel tient un restaurant situé au niveau du port de Beyrouth, à trois kilomètres de l’épicentre de l’explosion du 4 août dernier. Il raconte à Samaritan Purse le moment du choc, la survie, la perte de tout ce qu’il possède, mais aussi la grâce divine.

Daniel était dans son restaurant au moment de la double explosion, avec des clients et des membres du personnel. Tous ont été bousculés par l’onde de choc et le verre des vitrines, « comme des petites fusées » s’est projeté sur eux.

« Nous n’avons même pas entendu l’explosion. Nous avons juste ressenti la pression. Quand nous avons vu la lumière, nous n’avons pas eu le temps de courir. Nous avons tous essayé de rentrer mais c’était impossible. »

Ce restaurant était le fruit d’années de travail pour Daniel. Désormais, il a tout perdu.

« Il ne reste plus rien. Cela a pris 3 ou 4 secondes et nous avons tout perdu. Nous avons perdu nos maisons et certains de nos amis aussi. »

Malgré ce constat, il fait preuve d’une grande résilience, et se montre reconnaissant envers Dieu.

« Mais nous remercions Dieu à chaque seconde. Nous sommes vraiment bénis. Beaucoup de gens ont la chance d’être en vie. […] Vous avez besoin d’avoir la foi, parce que Dieu nous a sauvés. Personne ne nous a sauvés, si ce n’est Dieu. Nous devons prier avant de faire quoi que ce soit, puis tout planifier. Quand vous vous levez le matin, vous priez et vous demandez à Dieu d’avoir une bonne journée. C’est ce que je fais chaque matin. »

M.C.

Crédit Image : JossK / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.