« Il y a un nettoyage ethnique délibéré » dans l’État de Kaduna au Nigéria

« Nous souhaitons alerter le monde que les communautés du sud de Kaduna ont subi des invasions et des massacres constants qui supposent rapidement une proportion génocidaire. »

Jonathan Asake, président de l’organisation Southern Kaduna Peoples Union (SOKAPU), a réagi lors d’une conférence de presse aux récentes déclarations du gouvernement fédéral et du sénateur de Kaduna, Uba Sani. Ces derniers associaient les attaques de bergers peuls à une vengeance.

Jonathan Asake s’est dit « très peiné et choqué face à la réaction du président » et « très déçu » de cette description de « vengeance ».

« Quiconque décrit les récentes attaques de vengeance est soit un semeur de troubles, soit une part d’un grand agenda de nettoyage ethnique contre notre peuple. »

Le président de la SOKAPU rapporte le témoignage de villageois victime d’une attaque pour souligner la qualité des armes utilisées. Ils disent avoir vu un « hélicoptère étrange » survoler le village peu de temps avant qu’une explosion détruise partiellement l’église Assemblée de Dieu, et plusieurs maisons du village.

« Nous souhaitons alerter le monde que les communautés du sud de Kaduna ont subi des invasions et des massacres constants qui supposent rapidement une proportion génocidaire. Malgré la fermeture actuelle causée par la pandémie de COVID-19, nos communautés sont envahies quotidiennement et chassées dans d’autres communautés en tant que personnes déplacées à l’intérieur du pays (PDI) uniquement pendant une courte période avant que les communautés d’accueil ne soient également envahies et déplacées. »

Pour Jonathan Asake, il s’agit d’un « nettoyage ethnique délibéré ».

« Les attaques en cours de nos communautés indiquent qu’il y a un nettoyage ethnique délibéré dans les communautés du sud de Kaduna et le gouvernement ferme les yeux à nos demandes. »

Il en appelle à la protection de ces populations.

M.C.

Pour en savoir plus, lire également :

Nigéria : Luka Binniyat dénonce la mise à mort de 17 personnes dans un récit glaçant

« C’est un miracle ! » : Le directeur d’une école chrétienne et sa famille survivent à une violente attaque au Nigéria

Nigéria : 13 personnes tuées, 13 enlevées et plus de 1000 déplacées suite à des attaques de bergers peuls

Au Nigéria, Yusuf Pam a été attaqué à coups de machettes par des bergers peuls

Nigéria : Un couple enlevé et des chrétiens tués lors d’un mariage

Nigéria : Un étudiant, qui doit retourner chez lui à cause du confinement, est abattu à son arrivée par les bergers peuls

Nigéria : Ils crient « Allah Akbar » et tuent une femme enceinte et six enfants

Ishaku Abba, 10 ans, abattu au Nigéria parce qu’il était chrétien

Au Nigéria, le sénateur Istifanus Gyang se lève pour défendre les chrétiens assassinés

Après 2 ans d’exil, des Nigérians retournent dans leur village et se font attaquer par des Peuls

Arrivés en camions et motos, les assaillants de Boko Haram pillent Garkida au Nigéria et enlèvent de nombreux chrétiens

Au Nigeria, 32 chrétiens assassinés lors d’une attaque qui laisse 7500 personnes sans aucun moyen de survivre

Michael Nnadi, 18 ans, chrétien enlevé au Nigeria le 8 janvier, a été assassiné

Boko Haram a fait 59 311 orphelins de père et 59 213 veuves dans l’État de Borno au Nigeria

Au Nigeria, les chrétiens ont manifesté dans les rues de Lagos pour dénoncer les « meurtres incessants »

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.