« Ils pensaient m’avoir tué, mais gloire au Seigneur Jésus car j’ai survécu »

Un pasteur a été « violemment battu avec des objets contondants » en Ouganda.

Agaba Ezera est pasteur en Ouganda. Le 8 novembre dernier, il a été battu par des extrémistes musulmans. Son église a été démolie. Il témoigne auprès de Morning Star News.

« Cet incident s’est produit à cause de nos activités d’évangélisation dans la communauté musulmane des villages de Katantala et de Kapapali », affirme-t-il. Au mois d’août, le pasteur a conduit 23 personnes de confession musulmane à Jésus.

« Cela a mis les musulmans en colère, et ils sont venus attaquer l’église le 8 novembre vers 20 heures, alors que nous étions dans la communion du soir », continue-t-il.

« Des gens sont arrivés de nulle part, criant et scandant des mots islamiques comme s’ils allaient assister aux prières de l’Aïd. Ils ont commencé à nous battre et à démolir le bâtiment de l’église, ainsi qu’à arracher les tôles. »

Agaba Ezera rapporte les propos d’un des assaillants.

« Vous avez amené des kafiri [infidèles] ici et converti notre femme âgée en lui donnant du sel et de la soupe, vous devez mourir aujourd’hui. »

Sur son lit d’hôpital, il rend gloire à Dieu.

« J’ai été violemment battu avec des objets contondants, mais gloire au Seigneur Jésus car j’ai survécu bien qu’ils aient pensé qu’ils m’avaient tué. »

M.C.

Crédit image : Morning Star

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.