Imran Khan préconise l’union des « pays musulmans » et le « boycott commercial » contre le blasphème des pays occidentaux

« Ensemble, nous devrions demander à l’Europe, à l’Union européenne et aux Nations Unies de cesser de blesser les sentiments de 1,25 milliard de musulmans comme ils ne le font pas dans le cas des juifs. »

Considérant que, dans le contexte des caricatures et de l’assassinat de Samuel Paty, la France avait tenu une position favorable au blasphème anti-musulman, le parti politique islamiste radical Tehreek-e-Labbaik Pakistan (TLP) a fait pression auprès du gouvernement pakistanais pour obtenir l’expulsion de l’ambassadeur de France.

Lundi, le premier ministre Imran Khan a expliqué son choix de proposer “une approche différente” pour lutter contre l’islamophobie. Ses propos, qui s’adressent aux chefs des États musulmans, ont été repris par le quotidien pakistanais Dawn.

« Ensemble, nous devrions demander à l’Europe, à l’Union européenne et aux Nations Unies de cesser de blesser les sentiments de 1,25 milliard de musulmans comme ils ne le font pas dans le cas des juifs. »

Et pour lui, « le moyen le plus efficace d’atteindre l’objectif », c’est le « boycott commercial ».

« Je veux que les pays musulmans conçoivent une ligne d’action commune sur la question du blasphème avec un avertissement de boycott commercial des pays où de tels incidents se produiront. Ce sera le moyen le plus efficace d’atteindre l’objectif. »

Le 17 avril dernier, sur Twitter, Imran Khan s’était adressé aux « extrémistes à l’étranger qui se livrent à l’islamophobie et aux insultes racistes pour blesser et faire souffrir 1,3 milliard de musulmans à travers le monde » en affirmant, « nous ne pouvons tolérer un tel manque de respect et abus”. Il avait ensuite exigé « des excuses de la part de ces extrémistes ».

Imran Khan souhaite que les occidentaux aient « les mêmes normes » pour pénaliser les blasphèmes anti-musulman que pour « tout commentaire négatif sur l’holocauste ».

« J’appelle également les gouvernements occidentaux qui ont interdit tout commentaire négatif sur l’holocauste à utiliser les mêmes normes pour pénaliser ceux qui diffusent délibérément leur message de haine contre les musulmans en abusant de notre Prophète. »

M.C.

Crédit image : lev radin / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.