Incroyable ! Pour l’UNESCO, le Mont du Temple n’est « pas Juif »

Après 70 ans de résistance, les Nations Unies avaient finalement ajouté fin 2015 le Yom Kippour (« Grand Pardon ») à la liste des fêtes officielles, autorisant ses fonctionnaires à ne pas travailler ce jour-là.

M
ais voici quelques jours, c’est la branche éducative et scientifique de l’organisation internationale, l’UNESCO, qui a fait parler d’elle en reliant le Mont du Temple à l’Islam, lui déniant ses racines Juives pourtant évidentes.

Abraham y sacrifia Isaac et Salomon y bâtit le TemplePar un vote de 24 pour, 6 contre et 26 abstentions, l’UNESCO passait une résolution affirmant que le lieu le plus sacré du judaïsme ne serait pas Juif du tout. Soutenue par les Palestiniens, cette résolution fait référence au Mont du Temple et au Mur Occidental exclusivement par leurs appellations musulmanes. Ceux qui lisent la Bible savent pourtant que le Mont du Temple est un lieu central de l’histoire Juive et Chrétienne depuis des millénaires. C’est à cet endroit qu’Abraham voulut offrir Isaac en sacrifice et c’est également le lieu où Salomon bâtit un temple sur ordre divin.

Sur les réseaux sociaux, le Premier Ministre Israélien Benyamin Netanyahou a déclaré :

« Le théâtre des absurdités de l’UNESCO continue. Même s’ils ne lisent pas la Bible, je suggère aux membres de l’UNESCO de visiter l’Arc de Titus à Rome et voir ce que les Romains ont rapporté après la destruction et le pillage du Mont du Temple il y a 2000 ans. Une menorah à sept branches y est gravée, symbole du peuple juif d’antan et de l’État juif actuel. À cette cadence, bientôt l’UNESCO affirmera que l’empereur Titus était un propagandiste sioniste. »

« Dire qu’Israël n’a aucun lien avec le Mont du Temple et le Mur occidental revient à dire que la Chine n’a pas de lien avec la Grande Muraille et que l’Egypte n’a aucun lien avec les pyramides », a-t-il encore dit.
« Cette décision absurde de l’UNESCO a fait perdre à cette organisation le peu de légitimité qui lui restait. Cependant, je crois que la vérité historique est plus puissante, et qu’elle prévaudra » a-t-il souligné.

Les autorités israéliennes ont immédiatement stoppé toute collaboration avec l’UNESCO, accusant l’organisation de « soutenir le terrorisme islamiste ». Hillary Clinton, favorite de la course à l’élection présidentielle américaine, a promis de « se battre contre les résolutions biaisées comme celles-ci » si elle est élue.

Provoquant une crise diplomatique entre Paris et Jérusalem, la France avait voté pour une motion similaire en avril dernier. Cette fois-ci, suite à une promesse du Président Hollande, la France s’est abstenue, sans pour autant rejoindre la liste des pays opposés. Les États-Unis, la Grande-Bretagne, la Lituanie, les Pays-Bas, l’Estonie et l’Allemagne ont voté contre tandis que la Russie, le Brésil et la Chine ont voté pour, rejoignant la liste sans surprise des nations en majorité musulmanes qui ont soutenu cette motion révisionniste.

La rédaction

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?