Inde : Un chrétien attaqué pour sa foi toutes les 40 heures

Selon de nouveaux rapports, les attaques contre les chrétiens en Inde ont augmenté à un rythme alarmant. Ils décrivent une recrudescence des attaques à motivation politique depuis les élections de mars 2017. Les nationalistes hindous s’y étaient imposés dans une écrasante victoire.

Selon Release International, le dernier rapport du Conseil Chrétien de l’Inde enregistre une augmentation de près de 20 % des attentats contre les chrétiens en 2016. Et la violence physique contre les chrétiens aurait augmenté de 40 %.  Les meurtres auraient doublé. Dans certains états, les chrétiens ont été battus, menacés et tués. Des tentatives ont été faites pour les forcer à renier leur foi et embrasser l’hindouisme.

Nombreux services d’églises et réunions de prière sont régulièrement perturbés. Des églises et des écoles chrétiennes ont été bombardées, incendiées, vandalisées et démolies. Des bibles ont été déchirées et brûlées. Des militants ont battu un évangéliste avec des chaînes, l’ont dépouillé et l’ont forcé à boire de l’urine. Un cimetière chrétien a été profané et les squelettes ont été répandus sur le cimetière.

Selon ce rapport, l’Inde enregistre une nouvelle attaque contre les chrétiens toutes les 40 heures.

« Les attaques sont devenues sévères et plus fréquentes. Les incidents étaient limités à quelques États. Maintenant, la violence s’est propagée à 23 états. »

Selon un partenaire de Release International, qui soutient les chrétiens persécutés à travers le monde.

« Les fanatiques sont devenus plus communs, attaquent les minorités, les garçons et les filles qui sortent, et la communauté des dalits. »

En Inde, de plus en plus de dalits, aussi connus sous le nom « d’Intouchables », deviennent chrétiens. En mai 2016, 16 dalits de Jharkhand sont devenus chrétiens. Ils ont été battus et chassés de leurs maisons par le conseil de village, après avoir refusé de rendre un culte aux dieux hindous. Les femmes et les enfants qui ont essayé de leur venir en aide ont connu le même sort.

Cinq États indiens ont maintenant imposé des lois anti-conversion. Il serait même possible que d’une législation nationale visant à interdire l’évangélisation soit prochainement mise en place, pour empêcher les conversions d’hindous à la foi chrétienne.

La rédaction

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.