Inde : Plus de 50 chrétiens ont fui dans la jungle et craignent la saison des pluies qui arrive

Nori Konjaka est l’une des victimes. Elle affirme que les assaillants « peuvent détruire nos maisons, mais pas notre foi en Jésus ».

Plus de cinquante chrétiens issus de trois villages de l’est de l’Inde ont trouvé refuge dans la jungle après avoir été menacés par des animistes tribaux. Sans eau, nourriture, ni accès à l’électricité ou à un abri, ils craignent désormais l’arrivée de la saison des pluies.

Les propos de Nori Kanjaka ont pu remonter jusqu’à Morning Star News.

« C’est la saison des pluies maintenant, et nous craignons la maladie qui accompagne les précipitations, les insectes venimeux et les conditions insalubres dans lesquelles nous vivons. »

Les chrétiens du village de Kotlanga qui ont été menacés les premiers, le 7 juin dernier. Ces menaces ont été prises au sérieux, car, deux mois plus tôt, les chrétiens de Sikapai avaient été attaqués. Leurs maisons ont été pillées, leurs toits ont été détruits. Quant à eux, ils ont été battus et ont trouvé refuge dans la jungle.

À l’annonce de cette agression, des habitants d’autres villages ont fait fuir des familles de chrétiens.

Nori Konjaka est l’une des victimes. Elle affirme que les assaillants « peuvent détruire nos maisons, mais pas notre foi en Jésus ».

M.C.

Crédit image : Talukdar David / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.