Inde : Tous les écoliers doivent vénérer la déesse Saraswati pendant le Vasant Pachami

Pour la communauté chrétienne, il s’agit d’une atteinte grave à « la liberté de religion et à la liberté d’instituer et d’administrer des institutions éducatives ».

Dans l’ouest de l’Inde, le territoire de Dadra et Nagar Haveli et Daman et Diu a publié le 11 février dernier une nouvelle directive : tous les écoliers devront célébrer le Vasant Panchami, et ainsi célébrer la déesse Saraswati. Cette circulaire a un effet immédiat et des photos doivent être envoyées aux autorités pour prouver le respect de cette directive.

Le Vasant Pachami est un festival hindou qui marque l’arrivée du printemps, au cours duquel on vénère la déesse Saraswati. Les élèves devront réciter des formules de prières hindoues et mener des rituels hindous dans toutes les écoles. La circulaire précise :

« Nous savons que le Vasant Panchami est célébré comme l’anniversaire de la déesse Saraswati, qui symbolise la connaissance, la sagesse, la pureté et la vérité. »

Cette nouvelle directive a créé le malaise au milieu des familles et des enseignants qui ne sont pas de confession hindoue.

Une organisation basée à New Delhi qui promeut les droits fondamentaux et civils, le United Christian Forum (UCF), demande au gouvernement le retrait immédiat de cette circulaire. A.C. Michael, coordinateur national de l’UCF, indique que « la communauté chrétienne de Dadra et Nagar Haveli et Daman et Diu souffre à cause de la directive ». Il l’affirme, pour la communauté chrétienne, il s’agit d’une « manière de limiter la pratique de sa propre foi et comme une violation de sa liberté ainsi que du droit d’administrer ses propres institutions ».

« Cela porte gravement atteinte à la liberté de religion et à la liberté d’instituer et d’administrer des institutions éducatives, prérogatives garanties par la Constitution indienne, en tant que garantie pour toutes les minorités religieuses. »

Le coordinateur rappelle qu’il est « pertinent de noter que l’éthique laïque de ce pays impose au gouvernement un embargo constitutionnel sur l’octroi d’un traitement préférentiel à une religion donnée ».

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.