Inde : Une infirmière chrétienne accusée de vouloir convertir ses patients

Dans le Madhya Pradesh en Inde, une infirmière chrétienne est accusée d’avoir essayé de convertir ses patients et fait face à une enquête policière. Des accusations « fausses et astucieusement construites » d’après le président du Conseil mondial des chrétiens indiens.

Les lois anti-conversions continuent de faire des victimes en Inde. Alors que la pandémie fait rage dans le pays et que le seuil des 300 000 morts a été dépassé lundi, une infirmière qui travaille auprès de patients atteints par le Covid-19 dans le district de Ratlam situé dans l’Etat du Madhya Pradesh, a été accusée d’avoir mené une campagne de conversion auprès de ses patients.

Le Madhya Pradesh est l’un des États gouvernés par le BJP, une formation nationaliste hindoue. Asia News rapporte que c’est le député BJP Rameshwar Sharma qui a posté une vidéo qui est, selon lui, la preuve d’une campagne de conversion. Dans la vidéo, le media rapporte que l’on peut entendre la personne qui filme demander avec colère à l’infirmière :

« Pourquoi demandez-vous aux gens de prier Jésus-Christ ? Qui vous a envoyé ici ? De quel hôpital venez-vous ? Parce que vous dites aux gens qu’ils guériront en priant Jésus-Christ ».

B.S Thakur, surintendant local du district de Ratlam, affirme avoir reçu des plaintes concernant le comportement de l’infirmière chrétienne, selon lesquelles elle aurait fait de l’évangélisation lors d’une campagne de santé publique intitulée « Kill Coronavirus ». À la suite des ces plaintes, l’infirmière a été conduite au poste de police où elle a été longuement interrogée et risque de perdre son travail.

Pour Sajan K George, président du Conseil mondial des chrétiens indiens (Gcic), il s’agit de « fausses accusations astucieusement construites contre une personne qui met sa vie en danger pour celle des autres ».

Il a expliqué à Asia News que l’infirmière était en service allant de maison en maison dans le district de Ratlam qui connait actuellement une flambée de cas de Covid-19 avec un nombre élevé de décès dus à l’épidémie.

« Les forces de droite sectaires utilisent les dispositions de la loi de 2021 sur la liberté de religion dans le Madhya Pradesh pour faire de fausses déclarations de conversion. Cette loi est utilisée comme un outil pour terroriser la communauté chrétienne » dénonce Sajan K George qui déplore que l’on s’attaque à une « jeune infirmière » qui faisait simplement son travail « à ses risques et périls », « prenant soin et aidant le district et l’État dans cette deuxième vague de pandémie ».

Le président du Gcic regrette qu’en ces temps difficiles, « alors que la nation devrait être unie dans la lutte contre le virus », le virus « communautaire », devenu « viral en Inde »,  soit une arme utilisée contre « la communauté chrétienne vulnérable ».

« Le virus Corona doit être stoppé avec un traitement médical approprié, que cette infirmière dévouée fournissait, mettant sa propre vie en danger, malheureusement le virus communautaire est également devenu viral en Inde. »

Camille Westphal Perrier

Source : Asia News

Crédit image : Manoej Paateel / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.