Indignation au Nigéria après le viol et le meurtre d’une étudiante dans une église

Les Nigérians se mobilisent sous le hashtag #JusticeForUwa suite au viol et au meurtre d’une étudiante dans une église.

Uwavera Omozuwa, étudiante de 22 ans, a été violée samedi, dans une église de Benin City. Elle est morte trois jours après, à l’hôpital. Sa mort a soulevé une vague d’indignation au Nigéria, où des manifestations sont en cours. Sur les réseaux sociaux, ils appellent à l’arrêt des violences faites aux femmes sous le #JusticeForUwa.

Mercredi, Uwavera Omozuwa a été retrouvée dans l’église par un agent de sécurité. Sa jupe était déchirée et sa chemise couverte de sang. Elle a été immédiatement transportée à l’hôpital.

Judith Omozuwa explique à la BBC que sa soeur se rendait à l’église pour étudier. Elle avait commencé des études de microbiologie à l’université de Benin City.

Si Judith affirme que Uwavera a été violée, un porte-parole de la police du sud de l’État d’Edo ne parle lui que de meurtre. Les médias locaux parlent eux d’un viol commis par des « voyous introduits de force dans l’église ».

Le pasteur Enoch Adeboye a « condamné fermement cet acte ». Il a appelé au calme et à la prière.

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.