Indonésie : 10 ans de prison pour un YouTubeur chrétien accusé de blasphème

Muhammad Kace est un youtubeur chrétien qui vit en Indonésie. Ancien musulman, devenu chrétien en 2014, il a été incarcéré pour blasphème suite à la publication d’une vidéo devenue virale sur YouTube au mois d’août dernier. Les procureurs indonésiens ont requis une peine de 10 ans de prison à son encontre.

Muhammad Kace, un ancien musulman converti au christianisme. Il est détenu depuis août dernier après avoir été arrêté à la suite d’une séries de plaintes de groupes musulmans qui dénonçaient la publication d’une vidéo sur YouTube dans laquelle il déclarait :

« Mahomet est inconnu de Dieu et n’est connu de ses partisans que parce qu’il est entouré par des démons »

Selon la police, le YouTubeur chrétien a mis en ligne au moins « 400 vidéos insultant l’islam ».

Une peine « sévère  » de 10 ans de prison

UCA News révèle qu’au lieu de se référer à la loi indonésienne sur le blasphème, les procureurs ont décidé de poursuivre Muhammad Kace pour avoir « diffusé de fausses informations ou nouvelles afin de provoquer intentionnellement des troubles publics », ce qui entraîne une peine de 10 ans de prison au lieu des cinq ans maximum, que prévoit la loi sur le blasphème.

Le procureur en chef du tribunal de district de Ciamis dans la province de Java occidental, Syahnan Tanjung, a déclaré que Muhammad Kace avait téléchargé « les vidéos intentionnellement pour susciter des troubles publics ». « C’est scandaleux, donc cela justifie une peine sévère », a-t-il poursuivi.

Cette décision  a suscité de vives critiques du groupe de défense des droits humains « Setara Institute for Democracy and Peace » basé à Jakarta. Bonar Tigor Naipospos, le vice-président du groupe, accuse les autorités de juger plus sévèrement Muhammad Kace en raison de sa foi chrétienne.

Il a notamment évoqué une affaire similaire impliquant un religieux musulman qui avait lui été condamné, en janvier, à cinq mois de prison pour avoir blasphémé contre des chrétiens. Le religieux en question, Muhammad Yahya Waloni, avait affirmé dans un de ses sermons sur YouTube que la Bible était une œuvre de fiction.

Bonar Tigor Naipospos a appelé les autorités à ne pas céder aux pressions publiques et à appliquer la loi de la même manière sans discrimination.

Discrimination des chrétiens

International Christian Concern estime que « la différence de sévérité entre la peine du religieux musulman et celle de Kace met en évidence la discrimination à l’encontre des chrétiens dans le système judiciaire indonésien ».

« Malgré les allégations de promotion de la liberté religieuse, le pays à majorité musulmane a une histoire de discrimination systémique contre les non-musulmans dans ses procédures judiciaires », souligne l’organisation de défense des chrétiens.

Camille Westphal Perrier

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.