Indonésie : Quatre agriculteurs chrétiens assassinés

Quatre chrétiens ont été assassinés en Idonésie dans un village de l’île de Sulawesi par des membres d’un groupe terroriste lié à l’Etat islamique.

L’ONG International Christian Concern (ICC) rapporte le meurtre de quatre fermiers et agriculteurs chrétiens dans le village de Kalimago, village reculé de l’île de Sulawesi en Indonésie. Cinq assaillants ont tendu une embuscade à ce groupe de quatre agriculteurs âgés de 42 à 61 ans, alors qu’ils récoltaient leur plantation de café.

Un autre agriculteur a été témoin de la scène. Il rapporte avoir vu « un groupe de suspects portant des armes à feu et des armes tranchantes s’approcher des victimes », il est ensuite allé prévenir la police. Didik Supranoto, commissaire et porte-parole des forces de police du centre de Sulawesi a déclaré à Benar News que le témoin a identifié l’un des assaillants. Il s’agirait d’un fugitif appelé Qatar, membre du groupe terroriste Mujahideen de l’Est de l’Indonésie (MIT) lié à l’Etat islamique.

La police estime que cette attaque a été motivée par un vol puisque « tout ce que les victimes possédaient a été emporté par les auteurs, y compris du riz, de l’argent et d’autres biens qu’elles gardaient dans leurs huttes » a déclaré le commissaire Supranoto, bien que le motif ne soit pas encore connu. Le commissaire ajoute que « ce qui est certain, c’est que le MIT a fait cela comme un acte de terreur pour effrayer les villageois ».

ICC révèle avoir eu accès à des photos qui font état de la « brutalité de l’attaque ». Une des victimes apparait gisant au sol avec une épée qui lui transperce le coeur, un corps décapité a également été retrouvé. L’organisation rapporte que parmi les quatre victimes deux étaient membre de l’église Toraja Mamasa, une fréquentait l’église Toraja et la dernière était catholique.

La directrice régionale d’ICC pour l’Asie du Sud-Est, Gina Goh, s’est exprimée à la suite de ces meurtres, elle appelle le gouvernement indonésien à agir contre le groupe terroriste « avant qu’il ne réclame plus de vies innocentes ».

« Nos cœurs pleurent la mort brutale de ces fermiers Toraja à majorité chrétienne. Bien que le mobile du MIT reste à confirmer, le fait que les atrocités aient été commises deux jours avant Idul Fitri [la conclusion du mois de jeûne du Ramadan] et à quelques mois seulement du moment où ils ont tué quatre chrétiens à Lembantongoa de la même manière est insensé et odieux. Nous exhortons le gouvernement indonésien à déraciner le MIT avant qu’il ne réclame plus de vies innocentes. »

Camille Westphal Perrier

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.