Interpellé par la police à la basilique de Blois, un homme portait un couteau sous ses vêtements

« L’homme était habillé d’une djellaba blanche et d’un gros manteau noir. Il marchait dans la basilique, un peu hagard, sans trop savoir où aller. »

Mardi, un « incident » s’est produit à la Basilique Notre-Dame de la Trinité, à Blois. C’est en ces termes que s’adresse le communiqué du diocèse de Blois ajoutant qu’un « individu se soit introduit dans la basilique ».

Le diocèse ne souhaite pas commenter davantage cet incident et s’en réfère aux paroles du procureur de la République qui déplorait un incident qui « relève davantage de la psychiatrie que du terrorisme ».

Mais le témoignage fait par le sacristain auprès du Figaro ne peut que rappeler l’attentat commis à Nice en octobre 2020. Deux fidèles, Vincent Loquès et Nadine Devillers, avaient alors succombé aux coups de couteau portés par l’assaillant.

Le sacristain est témoin de la scène. Il explique :

« L’homme était habillé d’une djellaba blanche et d’un gros manteau noir. Il marchait dans la basilique, un peu hagard, sans trop savoir où aller. […] Très vite, il a interpellé un bénévole pour lui demander s’il était le prêtre. J’ai trouvé ça très étrange. »

Puis l’homme est sorti de l’édifice, avant de revenir quelques minutes plus tard, et de se mettre à prier, « les yeux un peu exorbités, comme s’il avait pris quelque chose ».

Le sacristain a alors appelé la police. Arrivés sur place, les agents de la BAC ont fouillé l’homme. Ils ont découvert un couteau, un tapis de prière et un Coran.

« Un policier m’a dit que c’était avec le même genre de couteau que le prêtre avait été tué à Nice », poursuit le sacristain, qui veut rester vigilant, « sans pour autant céder à la psychose ».

Selon France Bleu, l’homme a été placé en garde à vue et son logement a été perquisitionné. Le médecin psychiatre qui l’a observé pendant sa garde à vue fait état de « troubles mentaux manifestes ». Il est depuis hospitalisé.

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.