Iran : 12 chrétiens condamnés à un an de prison pour avoir tenu des réunions de maison

Un tribunal iranien a condamné 12 chrétiens à un an de prison pour avoir tenu des réunions de maison et évangélisé, des « activités de propagande » criminelles en Iran.

C’
est l’agence de presse chrétienne iranienne Mohabat News qui vient de rendre public le verdict, pourtant fixé en juin dernier par le tribunal révolutionnaire islamique de Bushehr, dirigé par le juge Abbas Asgari.

Un converti chrétien connu sous le nom de Payam Kharaman et 11 autres chrétiens arrêtés à Bushehr en avril 2015, ont été condamnés pour avoir promu ce que les autorités iraniennes appellent « la propagande sioniste contre les musulmans chiites de la République islamique ».

Kharaman a déclaré au point de presse que lui et les autres ont été accusés de crimes parce qu’ils ont tenu des réunions de maison, ont évangélisé et ont invité d’autres personnes à accepter le Christ comme leur Sauveur. En outre, les chrétiens ont été accusés « d’inclinaison pour les pays du christianisme ». L’homme explique avoir subi des pressions depuis 2012.

« Je pensais que c’était juste une menace vide, mais malheureusement, c’est devenu un problème sérieux un ou deux ans plus tard. »

Pour l’avocat spécialisé dans les droits de l’homme, Mansour Borji, interrogé par Mohabat, les accusations contre les chrétiens sont « un exemple d’inquisition et de violation de la liberté de religion et de conviction ».

La rédaction

Lire aussi au sujet des chrétiens en Iran :

« Jésus bâtit son Église en Iran »… Des millions d’iraniens ont accès à l’Évangile au travers de la télé chrétienne

4 chrétiens iraniens au Tribunal ce mercredi. Ils risquent 10 ans de prison

Aideen, réfugiée chrétienne iranienne en Suède risque la mort si elle est expulsée

Iran : Emprisonnée pour sa foi pendant 4 ans, la chrétienne Maryam est libre !

Bonne nouvelle ! Le chrétien iranien Amin Nader Afshar condamné à 15 ans de prison a été libéré sous caution

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?